En soi, la médiocrité n’est pas un problème, hormis quand elle devient la norme comme, par exemple, de nos jours, en politique. Et dans ce contexte, toutes les occasions sont bonnes pour la mettre dignement en évidence.

Les avec Pulvar, équipe de soutien d’Audrey, prétendante tête de liste aux de 2021 en Île-de-, mais aussi journaliste, animatrice, à la ville ex-compagne d’Arnaud Montebourg et adjointe d’Anne Hidalgo, chargée de l’alimentation durable et de l’agriculture, ont profité de la période dite des fêtes pour nous donner quelques astuces pour passer un un plus plus serein, car le réveillon, « c’est l’occasion d’avoir de super discussions politiques ».

L’ambiance est de circonstance ; fond de musique de Noël, pull en laine aux motifs caribou et, à table, le verre de bière belge, peut-être le seul indice sur la nature surréaliste des échanges pédagogiques évoqués dans ce tutoriel. Autour de la table, le clone idéologique de Pulvar, ton oncle un peu lourd et ta petite sœur déprimée : les jeunes de Pulvar n’ont pas peur du ridicule, grossophobie, sexisme, les néobeaufs progressistes n’ont pas peur des stéréotypes non plus. Ne manquait plus que ma belle-sœur et le tableau eût été complet.

L’oncle un peu lourd dénonce la gratuité des transports publics en Île-de-France, la république livrée aux islamo-gauchistes, la petite sœur est déprimée à cause des inégalités et la planète qui est fichue. Le tutoriel se veut bienveillant, car à l’instar de celui dont on vient de fêter la naissance et le miracle des miches de pain, Pulvar, faisant fi des dogmes de la , distribuera les Pass Navigo, et puis, c’est gratuit, c’est Paris qui paie. « Regardez les oiseaux du ciel : ils ne font ni semailles ni moisson, (…) pourquoi se faire tant de souci ? Observez comment poussent les lis des champs : ils ne travaillent pas, ils ne filent pas » (Matthieu 6, 24-34) . Mais encore, certains auraient même entraperçu Pulvar traverser la Seine, rive droite vers rive gauche, à pied. Mais rendons à Audrey ce qui est à Audrey et à Pulvar ce qui est à Pulvar, qui sera la seule à défendre les valeurs républicaines des menaces de la droite dite Pécresse qui a « un grave problème avec la », en finançant les associations contre le mariage pour tous, anti-IVG ! Preuve de plus qu’en termes de mortalité, en politique, à gauche, le ridicule fait encore plus fort que le Covid.

Dans le même registre, la féministe Caroline De Haas a également partagé son « petit guide anti-sexiste de Noël », pour « répondre avec humour » aux propos qui pourraient déplaire autour de la table. Elle nous parle, entres autres, de son ovulation douloureuse de la semaine dernière, de ses règles du mois d’avant, qui étaient un peu marron foncé, et de la nécessité « d’avoir un pénis pour jouer à la petite voiture ». Je vous passe les détails.

Pulvar et compagnie ne sont, somme toute, qu’un épiphénomène de ce qu’est devenue la vision progressiste de la politique contemporaine et du nivellement vers le bas, tous domaines confondus, au sein de la république égalitariste, de toutes les strates de la , de la maternelle au plus haut sommet de l’État, une infantilisation aux dépens du bien commun par la petite bourgeoisie républicaine. En fin de compte, la médiocrité n’est pas seulement devenue la norme. En république politicienne parvenue, elle est devenue la condition sine qua non pour exister.

https://twitter.com/i/status/1342107662285238274

27 décembre 2020

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.