Parce que, depuis la mort de George Floyd, des millions d’internautes américains se sont renseignés sur des commerces tenus par des Afro-Américains afin d’y effectuer leurs achats, la nouvelle est tombée via le média américain The Verge : le géant du numérique va afficher un badge en forme de cœur noir pour prévenir qu’un commerce est tenu par un Noir, l’objectif étant d’aider cette communauté aux États-Unis, rapporte BFM TV.

Concrètement, cela signifie qu’un commerce tenu par un Noir aura plus de visibilité numérique qu’un autre tenu par un propriétaire d’une autre race.

Ça s’appelle comment, déjà, cette forme de discrimination reposant sur la race ? Du racisme…

Donc, sans aucune gêne, Google relance la guerre des races, sans sourciller, Google veut décerner des symboles liés à nos différences. Sans honte, Google a choisi de promouvoir une race, prenant le risque de créer une concurrence déloyale avec les autres races.

Avec ce « Black-owned », le géant du numérique argue vouloir encourager les consommateurs qui souhaitent dépenser leur argent à le faire dans des entreprises appartenant à des Noirs, ce qui signifie de façon naturelle qu’elle déclenche une discrimination à l’encontre des autres entreprises opérant dans le même secteur.

Quel sera la conséquence de cette action « Black-owned » de Google ?

On va créer un système économique inéquitable, avec un handicap racial, ce qui est totalement un contresens au regard des règles basiques du libéralisme auquel certains se disent si attachés.

On va créer des frustrations chez les acteurs victimes du handicap racial avec le risque qui pourrait en découler.

On va peut-être permettre un rattrapage économique des acteurs noirs dans certains secteurs, mais est-ce qu’il ne valait pas mieux faire jouer la liberté d’attirer les clients dans le respect pour chacun de choisir selon ses moyens.

Le géant du Net s’est-il, d’ailleurs, demandé si une telle mesure ne sera pas contre-productive, n’ira pas à l’encontre de l’effet recherché. C’est bien connu, les États-Unis sont bourrés d’affreux racistes blancs ! Que vont-ils faire, en voyant ce logo ? Aller voir ailleurs… Ou comment accentuer les discrimination et encourager le communautarisme.

L’initiative « Black-owned » de Google est une fausse bonne idée qui ne va pas régler ce problème de société qu’est le racisme, les Noirs devraient la rejeter, mais aussi interroger Google sur la diversité parmi ses employés. Au lieu de vouloir ficher les commerçants noirs, Google devrait plutôt vérifier si la diversité raciale est totalement respectée dans ses effectifs.

À lire aussi

2022 : le vrai danger, à droite, pour Macron, c’est…

La France est moralement dans un état de ruine, mais bizarrement, personne dans la classe …