Culture - Editoriaux - 14 juillet 2019

Alors, le mystérieux best-seller de la rentrée : Brigitte Macron ? Michel Houellebecq ? Ou… ?

C’est une brève de Paris Match qui a mis journalistes et éditeurs en transe : un mystérieux livre sous X serait imprimé à 250.000 exemplaires pour la rentrée littéraire de septembre ! Un tirage comme on n’en fait plus, une prise de risque énorme pour l’éditeur.

Or, de ce livre, nous dit Le Monde, on ne sait absolument rien : ni l’auteur, donc, ni l’éditeur, ni le contenu. Entièrement sous X, ce bébé. Ce ne serait pas de la fiction. Nicolas Sarkozy doit se morfondre d’avoir sorti le sien trop tôt. Il aurait fait partie de la liste fantasmatique.

Pour un tel tirage, il faut que l’auteur soit une star, passée, présente ou… pleine d’avenir. Ou… un mort. Du monde politique ou du spectacle.

Alors Le Monde a mené l’enquête. Ce serait Plon qui serait à la manœuvre pour cette opération dont le nom de code serait « Versailles », avec le livre d’un fameux écrivain récemment décédé. Un inédit de Jean d’Ormesson ? Il serait bien capable de ce clin d’œil posthume. Un Michel Serres sur Petite Poucette brûlée par le réchauffement de son iPhone ? Après tout, avec une bonne canicule début septembre, ça marcherait… Mais non, j’y suis : c’est elle, l’auteur fantôme : Greta Thunberg ! Ben oui, il fallait une dimension internationale à la chose et toucher tous les publics, même les jeunes qui ne lisent plus ! Greta Thunberg : un excellent retour sur investissement, aucune prise de risque, surtout avec une offre “livre 100 % recyclable” et un plan médias canon : dédicace au Président, visites dans les lycées, achat dans tous les CDI de France etc. Bizarre que Le Monde, qui évoque pourtant le plan de com’ pour lancer la sortie du livre de Michelle Obama, n’y ait pas songé.

En tout cas, ce plan-là est bien lancé aussi, façon Madame de Sévigné à Coulanges : « Devinez qui ! » Le Monde évoque encore un livre de Brigitte Macron, chez l’éditeur qui avait publié le Révolution de Monsieur. Ou Læticia Hallyday, qui dirait sa part de vérité ? Pas une mauvaise idée non plus. Anne-Laure Walter, de Livres Hebdo, penche pour  Ah, voilà que ça devient intéressant : le grand témoin des dérives de notre époque en chroniqueur de celle du quinquennat Macron !

Mais poussons l’enquête un peu plus loin. Et pourquoi pas un livre de Marion Maréchal ? On sait qu’en France, on ne peut prétendre à un destin sans être passé par la case « livre ». Il n’y aurait rien d’étonnant à ce que cette jeune femme plébiscitée dans les électorats de droite et qui a choisi de mener sa barque dans les eaux du combat culturel et métapolitique soit notre mystérieux auteur de septembre.

Et si tout ceci n’était qu’un canular ? Il paraît même que tout pourrait partir, toujours selon Le Monde, d’une erreur de zéro : 25.000 et non 250.000 exemplaires ! Mais en tout cas, le plan étant bien lancé, si vous avez un manuscrit qui dort dans votre tiroir, vous pouvez toujours tenter de devenir le mystérieux X de la rentrée.

Mais si, tout simplement, on regardait les personnalités médiatiques à la forte cote d’avenir, qui savent écrire et qui ont déjà réalisé des tirages de ce type : ce n’est plus un auteur X qu’il faut chercher, mais un Z – le Z d’Éric Zemmour, vous aviez deviné.

Au Monde et à Saint-Germain-des-Prés, personne n’avait pensé à ces hypothèses. L’indice était trop beau.

À lire aussi

Joseph Zimet, Muriel Pénicaud, Jean-Marc Borello : la Macronie est une affaire de coups de foudre

L'heureux élu est Joseph Zimet. Son nom ne vous dit rien ? Le mari de Rama Yade. …