Agression du maire de Firminy qui tentait de stopper un rodéo urbain

Brève breve

Julien Luya, le maire de Firminy, dans la Loire, a été agressé le week-end dernier. Il tentait d’immobiliser une moto après un rodéo dans le quartier de Firminy Vert quand il a été agressé.

Dimanche 14 janvier, vers 15 heures, le maire de Firminy a été alerté par les résidents de la maison de retraite au sujet de nuisances sonores. En effet, depuis le matin, des jeunes faisaient un rodéo à moto dans le quartier. Selon le témoignage de l’élu rapporté par France Bleu, ce dernier est allé vers les motards en attendant l’arrivée de la police municipale. Il a immobilisé le deux-roues et a commencé à discuter avec les adolescents de 13–14 ans. La conversation était « calme, posée », selon lui, jusqu’à l’arrivée du père d’un des adolescents.

Le père a eu un comportement agressif et menaçant. Le maire de la ville a alors tenté de le raisonner et de le prévenir sur les conséquences de cette agression verbale. En vain. L’homme a bousculé l’élu et la moto est retombée sur lui, le blessant grièvement à la jambe. Julien Luya a porté plainte. Il s’est vu prescrire 45 jours d’ITT (incapacité totale de travail). Une enquête est en cours pour violence volontaire et dégradation de biens privés.

C’est la seconde fois que cet élu est agressé par un habitant de sa commune. Fin janvier 2023, Julien Luya avait été violemment frappé par des jeunes à qui il avait demandé d’éteindre un brasero sur un point de deal.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois