Visé par une plainte pour agression sexuelle, a été « temporairement » écarté de l’antenne de RMC et BFM TV.

L’annonce vient d’être faite par Altice Media, propriétaire des chaînes, alors qu’une enquête interne avait été diligentée, dimanche dernier.

« Jean-Jacques Bourdin, à la demande de la direction, se retire temporairement des antennes de BFMTV et de RMC. Cette décision a été prise pour ne pas porter préjudice au fonctionnement de BFMTV et de RMC », peut-on lire dans un communiqué publié, ce dimanche, par le groupe.

Difficultés

Cette décision survient après que Valérie Pécresse a affirmé avoir hésité à répondre aux questions du journaliste (tout en réaffirmant son respect de la « présomption d’innocence »), dans la nouvelle émission « La France dans les yeux », diffusée mardi dernier, et que Yannick Jadot a annulé un entretien avec le célèbre matinalier.

Une ancienne journaliste de BFM TV accuse le « monsieur présidentielles » de la chaîne de l’avoir agressée, en 2013, dans la piscine d’un hôtel lors d’un déplacement professionnel en Corse.

a animé, de 2001 à 2020, la matinale « Bourdin Direct », diffusée sur RMC et BFM TV. Depuis 2020, il n'avait conservé que l'interview de 8 h 35 à 9 h 00.

23 janvier 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.