Depuis le 16 septembre dernier, dans les rues d’Iran, les femmes manifestent avec courage contre la police des mœurs et le port obligatoire du voile. Au même moment, en France, une enseignante est menacée pour avoir demandé à une élève de retirer son voile.

La scène se déroule lors d’une sortie scolaire en plein cœur de Paris. Une enseignante du lycée Simone-Weil demande à une élève de retirer son voile, dont le port est interdit par le règlement intérieur de l’établissement scolaire et par la loi de 2004. Selon le site d’information policière Actu17, la jeune fille refuse d’enlever son foulard et contacte immédiatement sa famille. Au téléphone, son grand frère, prêt à intervenir, interpelle l’enseignante : « Je vais te défoncer, tu vas voir ce qu’il va t’arriver. » Placé en garde à vue, le jeune homme réitère ses menaces : « Si quelqu’un demande à ma sœur d’enlever son voile dans la rue, je le tue. »

Au même moment, à plus de 4.000 kilomètres de Paris, des jeunes femmes iraniennes descendent dans la rue pour protester contre le port obligatoire du voile dans leur pays. Depuis la mort de Mahsa Amini - jeune femme de 22 ans arrêtée par la police des mœurs pour un port du voile non conforme et décédée des suites de sa détention selon plusieurs sources -, les manifestations ne faiblissent pas en Iran. Des milliers de femmes retirent leur hijab, le brûlent, se coupent les cheveux et crient « Mort au dictateur ». Selon Houchang Nahavandi, ancien ministre du dernier chah d’Iran contacté par Boulevard Voltaire, « les femmes iraniennes font preuve de beaucoup de courage mais la situation devient explosive ».

Le voile islamique, un étendard politique

Le contraste est si frappant qu’il mérite d’être analysé. Alors qu’en Iran, théocratie islamiste, les femmes se rebellent contre l’obligation du port du voile, en France, réputée république laïque, les islamistes – aidés de leurs alliés objectifs les néo-féministes et les islamo-gauchistes – imposent le voile dans l’espace public. Or, comme le rappelle Houchang Nahavandi, « le voile n’existe pas dans le Coran, ce n’est pas une obligation religieuse, c’est un étendard politique, un outil de répression ». Il suffit, pour s’en rendre compte, de regarder la liste des autorités qui ont rendu obligatoire le port du voile dans l’histoire récente. Quelques jours à peine après la révolution islamique en 1979, Khomeini impose le port du hijab couvrant la tête et le cou à toutes les femmes dès l’âge de neuf ans. Sous le califat islamique de Daech ou sous le régime des talibans en Afghanistan, les islamistes prescrivent également le port du voile intégral.

« Ce qui se passe là-bas peut arriver chez nous », avertit Lydia Guirous, jointe par Boulevard Voltaire. À force de politiques qui justifient le port du voile – Sandrine Rousseau en tête pour qui « le voile est un embellissement » -, de féministes qui le banalisent – comme la militante Rokhaya Diallo qui écrivait « la liberté peut aussi être dans le hijab » - et de musulmans rigoristes qui l’imposent, « l’islamisme grignote notre pays, quartier par quartier », analyse l’auteur de Ça n’a rien à voir avec l’islam (Plon). En 2019, à la suite d’une tribune des « 100 musulmans » contre le port du voile publiée dans les colonnes de Marianne, de nombreux signataires avaient été pris à partie. L’une d’elle racontait, sur Europe 1 : dans certains quartiers, « si vous ne portez pas le voile, vous êtes mise au ban, [vous recevez] des menaces, des insultes et des intimidations ». Trois ans plus tard, la situation ne s’est pas améliorée. Loin de là. Lydia Guirous reçoit de nombreux témoignages à ce sujet : « La police des mœurs existe déjà dans certains quartiers […] Des femmes ne peuvent plus s’habiller comme elles le souhaitent, elles doivent se soumettre au mode de vie des islamistes pour vivre à peu près tranquillement. »

Si rien n’est fait, l’islamisme continuera de gagner du terrain et la France n’aura alors plus rien à envier à l’Iran.

4263 vues

20 septembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

21 commentaires

  1. Est-ce que la laïcité est respectée en France ? Apparemment, non, la loi n’est pas appliquée par le gouvernement laxiste actuel. Que diriez-vous de faire des manifestations contre cette invasion ou autre chose de plus compréhensif pour ces gens obtus et butés. Qu’en pensez-vous ? Le remigrement est à l’ordre du jour.

  2. Que le port du voile soit dans le coran ou non n’a aucune importance pour les religieux . Pour eux , il faut infériosiser la femme , c’est tout . Et dire : Voilà une musulmane ! L’islam s’installe . Merci la NUPES …

  3. Les féministes propagent l’image de la soumission. C’est ce qu’elles souhaitent pour elles-mêmes. Des femmes, quoi, des vraies…

  4. Depuis 1905, la laïcité a fait son chemin, mais a obtenu un équilibre paisible et compatible avec les mœurs et les pratiques religieuses, en tous cas en France. Il faut clarifier les choses, franchement « taper dans la gueule  » des idéologues de tous poils qui empêchent de dénoncer l’envahissement du territoire par des populations exogènes constamment intoxiquées par un islam intolérant et inapte au progrès social. Alors, et seulement à ce prix, la cohabitation pourra se faire. Pour ma part, j’y crois, mais je ne serai peut-être plus de ce monde pour le voir…

  5. Il y a un peu plus de 30ans, jeune enseignante j’étais déjà confronté au problème de l’islamisme. En école primaire les filles étaient systématiquement absentes les jours de sport et de piscine ! Mais il ne fallait rien dire, il y avait SOS racisme qui y veillait et il ne fallait surtout pas stigmatiser  » ces gens là »!
    Je ne serai pas surprise que d’ici peu on demande à ce que ces jeunes filles portent le burkini à la piscine pour les temps scolaire, puis que l’on séparé les cours avec un créneau pour les filles et un autre pour les garçons !
    Apparemment c’est cela les avancées féministes !

  6. Tous les politiques qui ont osé justifier en l’excusant ce port du voile sont des traitres à la France et à ses valeurs. La liste étant trop longue, c’est à chaque électeur de se rappeler et de ne plus mettre un seul bulletin pour ces gens.

  7. Pas tout à fait d’accord sur un point de cet article qui laisserait entendre que le port du voile n’est obligatoire que chez les furieux de l’Islam, Iran, Afghanistan, Daech et autres islamistes pur sucre. Allez donc voir en Arabie Saoudite, au Pakistan, en Indonésie, Turquie, en Algérie, au Maroc…. Le voile n’est peut-être pas dans le Coran (je n’en sais rien) mais il est bien présent voire omniprésent dans tous les Pays où l’Islam est majoritaire, dans tous les Pays dont la culture est imprégnée de l’Islam. Le voile en permanence, c’est la soumission de la femme en permanence. Et pas seulement pour raison de dictature. Par tradition, par habitude, par ce que c’est comme ça, parce que ça a toujours été comme ça …. Même Tarek Obrou ne fait pas de distinction entre l’Islam et l’Islamisme !

  8. La France est devenue une fabrique de déséquilibres haineux et racistes, qui imposent le port du voile pour marquer les territoires qu’ils conquièrent dans notre pays, c est un étendard de haine qu ils déroulent à mesure que leur démographie augmente, nous ne sommes là que pour bosser afin qu ils profitent largement des aides sociales auxquelles la majorité des français non plus droit, ils veulent nous ronger jusqu à l os , jusqu à ce qu ils soient les maîtres et petit à petit ils y arrivent avec la complicité de nos gouvernants qui depuis 40 ans en ont fait rentré plus de 20 millions , l’ordre mondial est derrière ce plan de désintégration de notre pays et des autres pays européens

  9. Le voile est une pollution visuelle pour celui qui le subit . On ne demande pas à nos enfants ce qu’ils en pensent mais j’ai moi-même été parfois, à la limite de sursauter quand je rencontrais une de ces provocatrice tout de noir vêtues, comme annonçant le deuil de notre pays ! Je parle au passé parce que j’ai quitté ces endroits que certains osent appeler populaires alors qu’ils sont islamisés ou africanisés . J’ai été retrouver des endroits vraiment populaires au sens véritable du terme ! Comme on l’entend , nous, français !

  10. Au train où vont les choses en France, à quand le hidjab sur la trombine de Caroline de Haas, Alice Coffin ou autre Sandrine Rousseau ?
    Au nom du sacro-saint « progressisme », bien sûr …

  11. On lit « après la révolution islamique en 1979, Khomeini impose le port du hijab couvrant la tête et le cou à toutes les femmes dès l’âge de neuf ans. », ce qui a justifié la venue de nombreuses femmes iraniennes en France, fuyant cette obligation. Ces mêmes femmes, à peine arrivées en France, pour bien se distinguées remettent leur voile, soutenues par toute la gauche déjà boboïsée et « compassionnée ». Quand la France prendra-t-elle enfin les mesures qui s’imposent pour protéger cette laïcité dont nos politiques ne cessent de nous parler ?

  12. Qu’on envoie ces crétines  » françaises » qui veulent porter le voile , passer un an ou deux en Iran ou en Afghanistan. Une fois ce séjour effectué, elles auront le choix rester dans ces pays démocratiques, ou revenir en France . La France , un pays que souvent ils et elles n’aiment pas, la France qui veut seulement qu’on respecte la neutralité religieuse, et pour cela qu’on renonce dans les lieux publics à ne porter aucun vêtement emblématique de la religion à laquelle vous croyez. Nous ne sommes pas assez sévères avec celles qui arborent ce hijab, et tout autre symbole religieux , pas assez sévères, avec ces grands frères qui pourrissent la vie des habitants des ces fameux » territoires perdus de la république » .
    Macron ne fera rien , il est favorable au grand remplacement , ne veut il pas repeupler nos campagnes avec des chances pour la France ? On a vu ce que ça donne……

  13. Ça n’a rien à voir avec l’islam….ben voyons ! C’est la la faute de l’islamisme. « Si rien n’est fait, l’islamisme continuera de gagner du terrain.. « . Continuez donc à vous bouchez les yeux. Ce qui avance, en France c’est bien l’islam et son cortège d’obligations, d’interdictions, de violences et de meurtres.

  14. Si même le coran n’exige pas le port du voile, je ne vois ni comprends pourquoi la France céderait à la pression qui n’est autre qu’une façon d’assouvir notre pays, il est vrai que lorsqu’on a des vélos dans la tête il est difficile d’être visionnaire!

  15. « Si quelqu’un demande à ma sœur d’enlever son voile dans la rue, je le tue ».
    Ces gens n’ont que ça à la bouche. Tuer. Dès qu’on leur oppose un refus, ils tuent ou parlent de tuer. L’égorgement est leur mode du dialogue.
    Comment voulez-vous vivre avec des gens qui veulent vous tuer dès lors que vous n’êtes pas d’accord avec eux ? Comment peut-on considérer ces gens comme français ? On voit bien le fossé infranchissable qui sépare nos deux populations, nos deux sociétés, nos deux civilisations.
    Ils ont massacré les nôtres (Le Bataclan, Nice, Charlie Hebdo, …) pour quelques dessins humoristiques ! C’est comme si je poignardais quelqu’un qui me ferait une remarque sur la couleur de ma cravate et que j’allais ensuite massacrer toute sa famille chez lui.
    Nous sommes inconciliables. Nous sommes irréconciliables. A moins bien sûr de pratiquer la politique que nos élus ont adoptée : se coucher systématiquement devant toutes leurs revendications.

  16. Mais la France n’a plus rien à envier à l’Iran. Une démocratie bafouée, un peuple qui est contrôlé en permanence , attestations de sortie covid et bientôt da consommation énergétique sont autant de prémices de la mise en place d’une dictature et sans compter la visibilité de plus en plus prégnante de l’islam.

  17. sandrine rousseau doit être envoyé de toute urgence en Iran chez la famille de cette jeune femme Mahsa Amini pour qu’elle leurs explique que selon elle « le voile est un embellissement ». Elle doit être la « porte parole » des idéologies « à la façon NUPES » durant les manifestations dans toutes ces démocraties « progressistes » envers l’émancipation des droits des femmes.
    Non seulement Sandrine mais aussi tous les autres charognards de ce qui devrait être le vrai combat d’une égalité homme/femme

  18. Que celles qui souhaitent porter le voile aillent vivre là bas , ici nous ne voulons pas de femmes voilées par pure provocation et nullement par conviction . ces femmes quittent leurs pays pour reproduire ici ce qu’elle refuse là bas .

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter