Selon le sondage d’Harris Interactive réalisé pour LCI, 64 % des personnes interrogées ont entendu parler de la tribune signée par des militaires (dont une vingtaine de généraux à la de l’ française, une centaine de hauts gradés) dénonçant le « délitement » du pays. Et 38 % voient précisément de quoi il s’agit.  

Au total, 58 % des personnes interrogées soutiennent les militaires ayant signé la tribune, selon ce sondage réalisé sur un échantillon de 1.613 personnes.

Par ailleurs, 84 % des Français interrogés pensent que la augmente de jour en jour et 73 % d’entre eux estiment que le pays se délite. Les électeurs de semblent davantage en accord avec les idées des signataires. Surtout sur la question de la : par exemple, 93 % des Républicains et 94 % des sympathisants du pensent que les lois de la ne s’appliquent pas dans certaines villes.

On note aussi que les deux tiers des personnes interrogées pensent que les militaires signataires de la tribune ne doivent pas être punis.

Le 29 avril, le nombre de signataires est passé de 1.500 à 10.093 et le nombre de généraux en retraite de 20 à 40.

29 avril 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 10 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

5 5 votes
Votre avis ?
91 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

À lire aussi

Manifestations pro-Palestine interdites : le député LFI Éric Coquerel y voit une « provocation » de Darmanin

Le ministre de l'Intérieur a refusé l'organisation d'une manifestation au motif qu'un rass…