Ce 18 janvier, l’association Portes ouvertes publie son index annuel des persécutions de chrétiens à travers le monde. Privations, viols, kidnappings, détentions, meurtres, tueries de masse… Les exactions contre les chrétiens connaissent une « augmentation vertigineuse ». Face à ce drame, ceux qui en France se montrent si prompts à dénoncer l’islamophobie ou le racisme sont bien silencieux quand il s’agit du sort des chrétiens.

Les chrétiens en danger

15 chrétiens tués par jour. Trente ans après la première édition de son index, l’association protestante évangélique Portes ouvertes vient de rendre publique sa nouvelle rétrospective sur la situation très inquiétante des chrétiens dans le monde. Informations de terrain à l’appui, cette association affirme ainsi que plus de 360 millions de chrétiens – soit près d’un chrétien sur sept - ont été « fortement persécutés et discriminés » en raison de leur foi en 2022. Les chiffres sont dramatiques : 5.621 chrétiens tués, 5.259 kidnappés, 4.542 détenus et 2.110 églises prises pour cible. Selon Portes ouvertes, l’an passé, « la persécution a atteint un niveau record ».

Sans grande surprise, à l’exception de la Corée du Nord où les chrétiens sont, au mieux, envoyés en camps de concentration, au pire, exécutés, les États les plus hostiles aux chrétiens restent les pays à majorité musulmane. Le Nigeria, « premier pays en termes de violences contre les chrétiens », représente à lui seul 89 % des meurtres et 90 % des rapts de chrétiens. Récemment encore, au centre du pays, des hommes armés ont incendié la résidence du père Isaac Achi, qui est mort brûlé vif, et blessé par balles un autre prêtre. Au même moment, dans le nord à majorité musulmane, des bandits ont kidnappé cinq fidèles qui se rendaient à la messe dominicale. Outre le Nigeria, parmi les pays les plus persécuteurs, on trouve également la Somalie, le Yémen, l’Érythrée, la Libye, le Pakistan (république islamique), l’Iran (théocratie islamique), l’Afghanistan (régime des talibans) et le Soudan, où la loi islamique pourrait être bientôt rétablie. Dans d’autres États africains, les chrétiens se retrouvent à la merci de groupuscules djihadistes qui, s’ils ne les massacrent pas, les privent d’accès à l’eau ou aux terres. « L’objectif de l’État islamique et des groupes qui lui sont liés est de déstabiliser toute la région et d’établir un califat islamique », rappelle Portes ouvertes. Ainsi, en trente ans, la persécution en Afrique subsaharienne a donc été multipliée par quatre.

La France ferme les yeux

Cette « violation inacceptable » des droits fondamentaux des chrétiens ne suscite que peu de réactions en France, pourtant terre historiquement chrétienne. Au mieux, l’index de Portes ouvertes fait l’objet d’une brève dans la presse française. France Info va même plus loin en mettant entre guillemets l’expression « persécutés », sous-entendant, volontairement ou non, que ce rapport ne serait pas objectif.

La France, pays de la Déclaration des droits de l’homme, si prompte à s’indigner de la moindre petite injustice, demeure silencieuse face aux persécutions de millions de chrétiens. Signe de la progression de cet antichristianisme bien français, les actes antichrétiens perpétrés sur notre territoire n’émeuvent plus qu’une maigre partie de la population.

Patrick Viktor, directeur de l’association Portes ouvertes, avertit : « Le danger, c’est de nous habituer. Il ne faut pas que la persécution des chrétiens devienne normale. »

3350 vues

18 janvier 2023

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

21 commentaires

  1. L’Eglise de France est malheureusement responsable en grande partie du découragement et de la désaffection de ses fidèles. Et ce n’est pas en soutenant le pape actuel qu’elle risque de s’amender!

  2. Triste constat, ces chiffres sont alarmants, le silence des médias français et même européen est a l’aune de leur lâcheté, de leur dhimmitude. Honte à tous ces médias français, honte à l’ensemble de de nos politiciens. Pax et Bonum!

  3. Pour moi, en France. Il y a aussi une persécution qui ne dit pas son nom de la part des autorités qui font tout pour entraver cette religion qui représente pourtant nos racines. Voudraient ils ouvrir la voie à l’islam conquérant qu’ils ne s’y prendraient pas autrement.

  4. La France est bien trop occupé à accueillir les persécuteurs qui mettent en danger la population ici sur notre sol et même le pape ne s’émeut pas de ces victimes .Et l’on oublie toujours de nommer ces assassins , de dire de quelle religion de paix et d’amour il s’agit .

  5. Il ne faut pas compter sur François, qui maintenant a les mains complètement libres, pour s’en faire écho.

  6. Quelqu’un pourrait-il rappeler à ce Pape (que Macron tutoie) qu’il est non seulement le chef de l’Eglise Catholique, mais qu’il est aussi symboliquement le chef, le défenseur et l’étendard de la Chrétienté. Il semble qu’en étant élu Pape, il n’ait pas bien cerné l’objet de sa fonction…

  7. La gauche ne se contente pas d’être laïque. Souvent, elle y ajoute un sentiment (parfois inconscient) antichrétien ; un anticléricalisme de tradition qui date environ de l’époque révolutionnaire.
    L’athéisme a gagné du terrain et il est de bon ton de ne pas croire en une Divinité, c’est même ridicule puisque l’on sait que Dieu est mort depuis quelque temps. Le monde de gauche, bobo-woke, s’allie aux élections avec le monde musulman, on le voit avec la Nupès. Cependant, une fois la religion musulmane majoritaire dans ce pays (question de démographie), les athées de gauche ou d’ailleurs se verront rejetés, car il n’est pas bien dans un pays musulman de ne pas croire en un Dieu. Et les théories woke ne seront jamais en odeur de sainteté… Les Macron et autres ont une mauvaise connaissance de l’histoire ; ils devraient se rappeler que la religion musulmane est une religion et une civilisation conquérante et qu’elle ne laisse pas de place aux incroyants.

  8. Et on se garde bien de dire quelle religion persécute les chrétiens , voir principalement au Moyen Orient , mais aussi dans nos banlieues occidentales ….

  9. Je ne m’habitue pas du tout ….Le manque de réaction de la France ne m’étonne pas notre pays hait les chrétiens .

  10. Parce que la religion catholique incarne la liberté de conscience et la Vérité, la religion islamique incarne la soumission, aucune liberté de conscience, il n’existe ni pardon, ni rédemption !

    1. Oui et dans le coran on vante un allah miséricordieux et pardonnant, jn dieu de paix et d’amour … que si vous l’aimez d’abord … ben oui au cas où !!!

  11. Remplacer les mots « chrétiens » par « musulmans » et vous aurez partout des indignations virulentes, des « marches blanches », etc. Le racisme anti-blancs, anti-chrétiens, anti-Occident, est alors évident…

      1. Tiens, j’ignorais que les adeptes de la religion de Mohamed étaient adeptes de la religion woke.
        J’aurais plutôt cru le contraire.
        Tiens essayez donc d’embrasser un copain devant la porte d’une Mosquée à l’heure de la prière et devant la porte d’une Eglise à l’heure de la messe.
        Où pensez vous être le plus en sécurité?

  12. A titre d’exemple lors d’un de ses derniers voyages au proche -orient le Pape françois avait ramené 12 réfugiés musulmans ( pour le nombre d’apôtres je suppose) mais pas de chrétiens… allez comprendre !

    1. Ben oui pas Chrétien normal les 12 apôtres quand Jésus les ai choisis n’étaient pas Chrétiens, ils le sont devenus après sa mort et sa résurrection !!!

  13. Lorsque les églises et symboles chrétiens sont saccagés silence, motus et bouches cousues. Lorsqu’on ’on touche la porte d’une mosquée comme ce fut le cas à Bayonne par un sexagénaire ahuri , tous les médias en parlent à grand renfort de tambours. Lorqu’on touche à une synagogue on en parle modérément. La persécution des chrétiens voulue par une autre religion de » paix » devient quotidienne et n’intéresse pas les médias soumis. Deux poids, deux mesures. La France est dans les chemins de la perdition dont la culture religieuse chrétienne est plus que millénaire. Elle tourne le dos à tous ses acquis au profit de minorités étrangères. Liberté, égalité, fraternité sont devenues Soumission, minorité, lâcheté, par une politique de honte.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter