Editoriaux - Médias - Videos - 12 avril 2018

Les médias font le choix de ne laisser parler que les bloqueurs

Dans les médias, on ne voit que les bloqueurs, et même des individus qui ne sont pas étudiants… Clément Armato, porte-parole de l’UNI, s’indigne de ne pas réussir à faire entendre la voix des étudiants opposés au blocage en raison d’un parti pris médiatique.

Il dénonce, également, un jeu de dupes de la part de la présidence de Tolbiac et de la préfecture qui, en dépit de leurs annonces, ne font rien pour débloquer l’université.

Cher lecteur,
Nous travaillons d'arrache-pied pour donner de l'information alternative gratuite et de qualité à plus d'un million et demi de personnes.
Ce travail n'existe que grâce à la générosité de citoyens qui ont à cœur de lutter contre
les mensonges du politiquement correct et de rétablir la liberté d'expression en France.
Si vous acceptez d'aider Boulevard Voltaire dans cette mission salutaire pour notre pays, s'il vous plaît cliquez sur le bouton ci-dessous :


D'avance, un grand merci !
L'équipe de Boulevard Voltaire

À lire aussi

La francophonie menacée en Ontario ?

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleL’Ontario, avec 13,5 millions d’ha…