À Anglet (Pyrénées-Atlantiques), un couple s’est introduit dans l’ancien château du rugbyman Serge Blanco. La police est intervenue pour les déloger.
Dans la vie, il y a le bon et le mauvais squatteur. Ceux qui s’installent et saccagent une résidence secondaire à Théoule-sur-Mer, et ceux qui veulent s’offrir une nuit dans un château luxueux, inoccupé depuis près d’un an. Dans les deux cas, le délai d’intervention des forces de l’ordre n’est pas le même.

Un château inoccupé depuis un an

Jeudi 1er octobre, à Anglet, un couple s’est introduit illégalement dans le château de Brindos, ancienne propriété de Serge Blanco, placée en liquidation judiciaire il y a un an et, depuis, inoccupée. Les deux vacanciers ont cru bon de profiter des installations vides et ont occupé pendant plusieurs heures l’une des chambres du bâtiment.
Alertés en pleine nuit grâce à une alarme, les forces de l’ordre se sont immédiatement rendues sur place afin d’appréhender le couple de vacanciers, qui étaient alors installés au bar, chacun vêtu d’un peignoir orné des logos du château, rapporte France Bleu Pays basque.

Les deux individus de 36 et 40 ans ont été placés en garde à vue. L’homme a reçu une convocation au tribunal après s’être plaint de l’intervention des policiers. Quant à sa dulcinée, elle écopera d’un simple rappel à la loi.

À lire aussi

Meurtre de Victorine : le suspect interpellé est passé aux aveux

Un homme de 25 ans a avoué les faits. …