Profitant du match de qualification Belgique-Suède (prélude à l’Euro 2024), le terroriste tunisien islamiste a tué deux supporters suédois, et ce n’est pas un hasard : la Suède est elle-même en alerte attentat depuis la mi-août. Elle n’a pas été frappée depuis l’attentat du 7 avril 2017 à Stockholm (cinq morts), mais des représailles sont craintes après les actions de Rasmus Paludan qui a brûlé plusieurs Corans lors de manifestations. Son but ? « Tester le respect des musulmans pour la liberté d'expression démocratique occidentale », « savoir si les musulmans peuvent gérer les provocations ».

Pas besoin de brûler quoi que ce soit pour connaître le résultat : des émeutes où des jeunes cagoulés ou encapuchonnés caillassent des voitures de police et en brûlent d’autres. Le modus operandi est le même que celui de nos « jeunes » de banlieues quand ils expriment leurs sentiments à l’égard de notre pays.

En Suède comme en France et aux Pays-Bas

En Suède comme en France, une immigration massive a entraîné le développement conjoint de l’islamisme et des trafics de drogue et d’armes. Depuis le début de l’année, 44 tués et 88 blessés : ce n’est pas le bilan de Marseille (quoique, à peu de choses près…), c’est celui d’une Suède gangrenée par la guerre des gangs. Rien qu’en septembre : 60 fusillades ou attaques à l’explosif, douze morts. Il n’y a pas si longtemps, le « modèle suédois » faisait du pays un « hôtel quatre étoiles ouvert à tout le monde » (dixit l’économiste Peter Bofinger). « Entre 1990 et 2016, la politique migratoire du pays nordique est qualifiée de généreuse, universelle et surtout un modèle d’État-providence », écrit Cécile Labarbe, de l’université de Sherbrooke, qui souligne, en retour, la « corrélation entre criminalité et immigration ».

Mêmes causes, mêmes effets aux Pays-Bas où la « Mocro Maffia » (les familles marocaines qui tiennent le marché de la drogue en coupe réglée) a le pouvoir de menacer jusqu’à la princesse Amalia des Pays-Bas et le Premier ministre – dont on dit qu’il a dû renoncer, pour cette raison, aux promenades à vélo - tout un symbole !

Parmi les supporters suédois présents dans le stade à Bruxelles, lundi soir, il y avait (signale Damien Rieu) l’ancien Premier ministre Fredrik Reinfeldt. Il est resté célèbre pour son discours d’août 2014 dans lequel il avait lancé à ses concitoyens un mémorable « Ouvrez votre cœur ! » , un appel à l’immigration massive qui avait été entendu de Syrie, d'Irak et d'ailleurs. Après plusieurs heures de confinement, Reinfeldt est reparti du stade avec ses compatriotes sous escorte de la police jusqu’à l’aéroport. Mais a-t-il seulement compris ? Aller au stade, aller enseigner, aller au concert, boire un coup en terrasse : autant d’actions en risque dans une Europe en voie d'islamisation.

Un long chemin de reconquête

Sur X (ex-Twitter), le fondateur de Souverains demain !, l’ex-socialiste Paul Melun, fait le constat en quelques mots simples : « J’ai vécu en Suède il y a 10 ans. C’était un pays calme, paisible, nous n’attachions pas nos vélos, un portable oublié sur la table d’un café et on vous le ramenait… Depuis, la Suède a ouvert ses frontières. Et tout a changé. Le multiculturalisme,c’est le chaos. »

Contrairement à la France, la Suède a revu drastiquement sa politique migratoire depuis 2019. C’est la première étape. Elle est incontournable. Elle ne résout pas tout. Même avec une immigration zéro, il resterait – en Suède comme en France, aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne, en Italie, en Grande-Bretagne, etc. – à « gérer » tous les individus qui y sont déjà et y vivent avec des intentions résolument hostiles, organisés en réseaux mafieux-terroristes et dotés d’armes de guerre.

5463 vues

17 octobre 2023 à 18:31

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

22 commentaires

  1. SUEDE
    les immigrants – principalement en provenance du Moyen-Orient et d’ Afrique – forment aujourd’hui environ 16 % de la population.
    48% des immigrants en âge de travailler ne travaillent pas,
    Même après 15 ans en Suède, leur taux d’emploi atteint à peine 60%.
    42% des chômeurs de longue durée sont des immigrants.
    58% des prestations d’aide sociale sont distribuées aux immigrants.
    45% des enfants aux notes scolaires médiocres sont des immigrants (…)
    La majorité des personnes accusées de meurtre, de viol ou de vol sont des immigrants de première ou de deuxième génération (…)
    58% des Suédois pensent qu’il y a trop d’immigrants,
    20 à 25 % des Suédois soutiennent désormais le parti anti-immigration des Démocrates de Suède.
    A quand des statistiques similaires en France pour connaître la vérité ?

  2. La Suède , sans passé colonial , mais qui a sottement attiré des centaines milliers de migrants musulmans , est dans la meme situation que la Belgique ou la France, les musulmans veulent imposer leur loi et leur religion par tous les moyens en Occident , c’est une religion conquérante depuis son origine , son fondateur était prophète mais aussi guerrier conquérant. jadis Ils n’ont pas réussi avec des invasions armées , de nos jours ils réussissent avec l’immigration.
    Lire le livre : L’islam et le suicide de l’Occident de Luiz Sergio Solimio.

  3. Le virus du mondialisme entriste touche tous les pays européens, même ceux qui ne sont pas membres de l’UE à 100%.
    La Suède réagit « enfin », et prend des mesures qui semblent extrémistes à nombre de gauchistes suédois, grâce à la coalition des droites qui a balayé les socialistes au pouvoir depuis des décennies.
    Exemple à suivre !

  4. Voila ou mène la lâcheté, nous n’en sommes qu’au début de ce qui va se passer au profit des islamistes, nous sommes trop lâches pour faire ce qu’il faudrait, c’est à dire leur déclarer une guerre à mort, et non pas ce que nos troupes faisaient en Afrique qui ne faisait que renforcer leur ressentiment et rejet de la France. Donc nous utiliserons pour cacher notre lâcheté les droits de l’homme, les lois européennes et mondiales ect, ect. Tout ça les islamistes s’en contre foutent, la seule chose qu’ils comprennent, c’est la force qui les élimine et contrairement à nous qui avons peur de mourir, eux ce n’est pas le cas, ce sont des fanatiques de leur dieu et sont certains cette bande de tarés d’avoir soixante douze vierges s’ils meurent en « héros », alors que ces sauvages, imposent à leurs filles prépubères des rapports sexuels, ou vont-ils aller chercher toutes ces vierges?

  5. La Suède est gangrenée par les trafics de drogue et d’armes, la France uniquement par les trafics de drogue. Parce que depuis 20 ans, les forces de l’ordre ont renoncé à chercher les armes stockées dans les banlieues de non-droit. On aurait sans doute de sacrées surprises. Quand je pense qu’il n’y a pas si longtemps, l’Etat organisait une collecte nationale pour récupérer les armes à feu des français (de souche, évidemment!). Pourquoi ? Pour que les chrétiens se retrouvent tous nus le jour où ca va péter ?

  6. Sur la photo de l’article on aperçois deux monuments en arrière plan qui pourraient bien devenir dans un avenir très, très proche, deux mosquées. Il suffit pour celui de gauche de supprimer la croix de la flèche pour la remplacer par le croissant !!
    Dans un article précédent il était question de 26% de Belges de souche à Bruxelles ! Il n’est que de regarder l’état de certaines villes de banlieues dans lesquelles le Français de souche n’a plus la majorité.

  7. Les bobos gauchos suédois ont aussi leur boomrang? Faut-il les plaindre? Non car comme dans toute l’Europe ils nous ont empoisonnés. Ils ont aussi des comptes à rendre.

  8. Excellent tweet de Damien Rieu, comme toujours et qui résume parfaitement la situation.

  9. D’autant qu’avec du courage et de la volonté, il est possible de vaincre ou d’affaiblir considérablement cette idéologie…N’est-ce pas ce qu’ont fait des pays arabes eux-mêmes ? L’Algérie avec le FIS, l’Egypte dont l’économie basée sur le tourisme, a été ruinée, la Tunisie ?
    Jadis, les envahisseurs menaient leur conquête par le cheval et le sabre. Le génie de l’Islam d’aujourd’hui, c’est de mener cette conquête par la submersion, simplement en exploitant l’insondable lâcheté cumulée à l’insondable bêtise des gouvernants Européens.

  10. Très juste il ne faut plus en laisser entrer il y en a suffisamment à gérer , inutile d’en rajouter . Partout ou ils passent ces barbares sèment la violence il faut les arrêter coute que coute .

Les commentaires sont fermés.