Le milliardaire , PDG de la société SpaceX et directeur général de la société Tesla, a avoué, le 28 septembre, dans le podcast d’opinion du New York Times « Sway », qu’il ne se ferait pas vacciner contre le coronavirus.

Le confinement généralisé : « une détention à domicile »

Le milliardaire a précisé qu’il n’était pas à risque, tout comme ses enfants. « Je ne suis pas en danger, mes enfants non plus », a-t-il expliqué. Il a ensuite dénoncé un « confinement national sans issue » qui aurait « réduit sa confiance en l’humanité ». Il suggère également des quarantaines spécifiques, notamment pour des personnes « à risque ».
À la journaliste lui expliquant que des gens pourraient mourir si de telles décisions étaient prises, Elon Musk a répondu sans sourciller: « Tout le monde meurt. »
Pour illustrer « le ridicule des quarantaines », Musk s’est vanté que SpaceX « n’a pas sauté un jour » pendant toute la pandémie. « Nous avions une habilitation de sécurité nationale parce que nous faisions un travail de sécurité nationale », a-t-il dit. « Nous avons envoyé des astronautes à la station spatiale et en revenir. »
Selon lui, les confinements généralisés sont « contraires à l’éthique » et sont comparables à une « détention à domicile de facto ».

« Gates est un crétin »

Enfin, le magnat de l’automobile a poursuivi sa passe d’armes médiatique avec qui avait qualifié de « stupides » les propos d’Elon Musk sur le coronavirus, au mois de mars dernier. Cet été, Bill Gates avait également ironisé sur le manque de qualification d’Elon Musk dans le domaine des vaccins : « Il n’est pas très impliqué dans les vaccins. Il fait une superbe voiture électrique. Ses fusées fonctionnent bien, il est donc autorisé à dire ces choses. J’espère qu’il ne confond pas les domaines dans lesquels il n’est pas trop impliqué. » En retour, Musk a qualifié Gates de « crétin » dans le New York Times.

À lire aussi

Meurtre de Victorine : le suspect interpellé est passé aux aveux

Un homme de 25 ans a avoué les faits. …