Le 28 avril dernier, la Sûreté départementale du Rhône a démantelé une ferme illégale à Vaulx-en-Velin, dans la banlieue lyonnaise. L’établissement employait aussi plusieurs , relate LyonMag.

 

Poules, moutons et chèvres « vivant dans des conditions d’hygiène déplorables »

La Sûreté départementale du Rhône, saisie par le parquet de et la direction départementale de la protection des populations (DDPP) dans le cadre d’une enquête visant une ferme illégale à Vaulx-en-Velin, a découvert une cinquantaine de poules, moutons et chèvres « vivant dans des conditions d’hygiène déplorables ».

Les étaient abattus dans des constructions préfabriquées et les produits fermiers vendus ensuite dans une épicerie de Vaulx-en-Velin. La SPA a déposé plainte pour avant de prendre en charge les bêtes trouvées sur place.

 

 Six personnes, dont trois étrangers clandestins payés au noir 

L’enquête a révélé que le propriétaire de l’établissement employait six personnes, trois membres de sa et trois étrangers en situation irrégulière. Ces derniers étaient logés sur place et ont reconnu être payés par l’exploitant. Selon les informations fournies par la , ces salariés n’étaient déclarés ni à l’URSSAF ni aux services fiscaux.

En attendant les suites judiciaires et administratives de cette affaire, le propriétaire a dû cesser ses activités illégales.

6 mai 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.