Ah, quelle époque merveilleuse, il se passe toujours quelque chose ! À la Samaritaine, me dites-vous ? Non, tout simplement dans notre cher pays, sans oublier le village planétaire sur lequel je reviendrai, car tout bouge…

Les joutes oratoires à l’Assemblée nationale ne sont pas nouvelles, mais lorsque le ministre de la Justice, garde des Sceaux, perd son sang-froid et invective les députés du RN, provoquant leur départ de l’Hémicycle, la scène vaut le détour - comme dirait le guide Michelin. L’hystérie de Dupond-Moretti, en attente de la décision de la Cour de justice de la République, était compréhensible ; les magistrats ont juré, au nom de leur corporatisme, de le faire condamner, et démissionner. C’est raté, la Cour l’a absous.
Pas certain que les juges oublient cet épisode qui va encore aggraver les relations acides entre la place Vendôme et le corps judicaire. À suivre !

« Mal nommer les choses, c’est ajouter aux malheurs du monde », dit Camus. L’explication du meurtre du jeune Thomas à Crépol, retenue par le gouvernement, le parquet et les médias, constitue le paroxysme de l’hypocrisie. Dire et clamer partout que c’est une rixe du samedi soir et au grand jamais, surtout, ne pas laisser accroire que les assaillants hurlaient leur haine raciste des Blancs. Ce déni de réalité est le summum de la politique de l’autruche, qui ne fera qu’aggraver la situation.
Les Français ne sont pas dupes : ils vont réagir et finiront par s’armer pour garantir leur sécurité. Les bons esprits salonnards peuvent accuser les ultras des violences - que je n’approuve pas -, la répétition de ces dénis va entraîner inéluctablement la constitution de groupes d’autodéfense. Souvenons-nous de la mise en garde d’un noble, au début de la Révolution, à Louis XVI : « Sire prenez garde, ce peuple est terrible. »

Le « mur du çon », dirait notre cher palmipède, a été franchi récemment par les membres du gouvernement : un ministre lance une campagne pour ne pas consommer afin, déclare-t-il, de sauver la planète, la veille d’une vaste promotion commerciale attendue par tous les commerçants et les Français. Un autre ministre critique vertement ce ministre apôtre de la planète en qualifiant sa campagne d’inopportune. Tout est parfait, « embrassons-nous, Folleville ». Cela s’appelle un gouvernement qui tire à hue et à dia, sans pilote. Bref, le navire France sans pilote dans la tempête d’une mer internationale démontée nous rappelle singulièrement le Titanic !

L’heure n’est pas à l’humour, même grinçant, je vous l’accorde, mais je ne peux m’empêcher de vous livrer une réflexion légèrement insolente : la différence entre la Macronie et le Titanic, c’est que pendant le naufrage du Titanic, il y avait de la musique… d’après le regretté Coluche.

10787 vues

02 décembre 2023 à 14:30

Partager

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

38 commentaires

  1. Beaucoup de choses ne vont pas bien en effet. Mais celui qui voudrait regarder le verre à moitié plein pourrait lui aussi trouver des arguments. A commencer par le fait que le nbre de création d’emplois industriels a dépassé le nombre de destructions, ce qui n’était pas arrivé depuis, mettons, 20 ans. Il pourrait aussi lire quelques articles de la presse Allemande ou Britannique (the economist par ex), qui dressent, à tord ou à raison, un tableau bien différent. Et de conclure pour citer ce même journal libéral que la France est un paradis peuplé de gens qui croient habiter en enfer….

  2. Comme le disait Monsieur Philippe De Villiers : …. […] nos gouvernants sont des marins d’eau douce qui continuent leur partie de cartes sur le pont du Titanic ! […]

  3.  » Ce déni de réalité  » N’ayez pas peur des mots : ce n’est pas un déni de réalité, mais un gros mensonge, volontaire.

  4. Les Français s’armer ! Vous n’y pensez pas Monsieur Myard ! Souvenez vous du « rush » de ces mêmes Français, quand le ministre les a appelé à déposer leurs armes dans les centres dédiés. Il ne faut pas se faire d’illusion, ils se feront égorger ou kalachnikover, au choix, comme les bons moutons qu’ils sont. Quant au capitaine actuel du navire France, il est clair qu’il a pris ce commandement sans boussole et sans cartes. Toutefois, vous remarquerez que les capitaines qui l’ont précédés depuis 50 ans, ne savaient soit pas lire une carte, soit pas se servir d’une boussole. Ce qui n’est guerre mieux, vous en conviendrez.

    1. C’est parce que le véritable capitaine se cache, en liaison directe et constante avec Washington.

  5. Dans quel état Macron va-t-il laisser la France ? Notre France était belle avant que ce môssieur arrive au pouvoir , mais maintenant ???

    1. Tout cela est de la faute de ceux qui ont voté Macron pour eviter une election de Marine Le Pen…Les pauvres imbéciles!!

  6. Et pendant que son pays est au bord de l’implosion, Macron se pavane à l’étranger et l’homme qui a tout raté dans son pays donne des leçons à Israël dans une inconscience abyssale. 10 ans pour éradiquer le Hamas…dit-il… Avec les méthode Françaises, sans doute…

  7. Monsieur Myard vos analyses sont pertinentes mais sont elles examinées par vos pairs ? Il semble que non du moins pas souvent ! Je vous met au défi d’organiser un déjeuner « d’affaires «  qui réunirait, outre vous même comme maître de cérémonie , MM Ciotti,Retailleau,Vauquiez,Lisnard,Dupont Aignan,Messiha,Bardella,Peltier ,Onfray… Fouquet,Zemmour,D’Ornellas,Goldnadel …… mais aussi Mme Dati,Marion Maréchal ….+…..Tous ces gens pour parler de la France telle qu’elle est,telle qu’elle risque de devenir et les mesures objectives à prendre pour sortir du toboggan du déclin. Tous ces gens s’aiment et se détestent mais doivent avoir à cœur d’inverser le cour des choses. Outre des différences ils ont des points communs : La Défense de l’ADN de la France! Il pourrait naître une sorte de club avec une réunion mensuelle d’échanges… Je n’ose croire qu’il n’en sortirait rien ! Le plus important serait d’échanger entre les différents courants de droite et d’arrêter de s’invectiver .

    1. La liste non exhaustive de ceux qui seraient « de drooite » donnée par vos soins étant déjà dans la politique ont le même défaut de caste ! … Tous ces poli-tocards ne sont « guidés » que par l’odeur de la gamelle ! …

      S’ils avaient réellement « la FRANCE chevillée au corps », ils auraient déjà fait une alliance de circonstance pour virer « le Président-des-cercueils » ! … Il n’y a donc absolument rien à attendre de la Droooite … et bien évidement c’est pareil pour tous les autres « courants » ! … FREXIT de toute urgence et « reprendre » la souveraineté de la FRANCE

      1. Vous avez peut être raison mais il faudrait arriver au pouvoir pour faire comme vous dites. En attendant obliger les gens à se côtoyer et discuter ne ferait pas de mal ! Qui vivra verra !

    2. parfaitement analyser ,Monsieur le Passeur!!! .Nous souhaitons une telle réunion de ceux que vous citez et s’ils sont tels que nous l’espérons il devrait en sortir du positif

Les commentaires sont fermés.