Terrorisme islamiste : quatre jeunes suspectés de préparer un attentat arrêtés en Belgique

Brève breve

Quatre jeunes liés à la mouvance islamiste

Selon la RTBF, la police belge a arrêté, dimanche, un adulte et trois mineurs soupçonnés d'avoir échangé des messages autour d'un projet « d'attentat terroriste », selon les mots du parquet fédéral chargé de l'enquête.

C'est lors de perquisitions menées à Bruxelles, Ninove, Charleroi et Liège que les quatre jeunes ont été arrêtés. Pour le parquet, « ils sont soupçonnés de planifier un attentat terroriste en Belgique ». Selon la RTBF, les arrestations de dimanche découlent d'une opération de police visant à identifier des personnes « potentiellement violentes et soupçonnées d'être liées à l'extrémisme islamiste ».

Pas d'arme retrouvée, mais des messages inquiétants

Aucune arme ou explosif n'a été trouvé lors des perquisitions, mais la police a saisi des téléphones mobiles et des ordinateurs portables pour les analyser.

Les messages échangés par les quatre suspects étaient considérés comme « suffisamment inquiétants pour que l'on intervienne et que l'on procède à des perquisitions », a encore déclaré le porte-parole du parquet Eric Van Der Sypt. « Ce n'est pas qu'ils prévoyaient quelque chose pour demain, mais c'était suffisamment imminent pour intervenir », explique-t-il.

La Belgique durement frappée par le terrorisme islamiste

En Belgique, le souvenir des attentats djihadistes de 2016 perpétrés par des kamikazes qui avaient fait 32 morts dans des explosions à l'aéroport de Bruxelles et dans le métro de la ville est encore très présent. En octobre dernier, un Tunisien a abattu deux supporters de football suédois à Bruxelles avant d'être mortellement touché par la police.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois