Le ministre des Armées, Florence Parly, a confirmé, ce dimanche 30 août, sur 1, qu'un officier supérieur français, soupçonné d'espionnage au profit de la Russie, faisait l'objet d'une procédure judiciaire.

Interrogée au micro du « Grand Rendez-vous », elle a annoncé avoir saisi la pour « atteinte à la sécurité ». Selon la radio, ce lieutenant-colonel a été récemment mis en examen pour trahison au bénéfice de la Russie.

Soupçonné d'avoir transmis des documents ultra-sensibles à la

D'après les informations d'Europe 1, l'officier, en poste sur une base de l' en Italie, « est soupçonné d'avoir transmis des documents ultra-sensibles aux services secrets russes. Des faits de nature à causer de graves failles de sécurité », selon le ministère.

Il aurait été arrêté par la DGSI, la Direction générale de la intérieure, alors qu'il était en partance pour l'Italie, après ses vacances en France.

« Nous avons pris toutes les mesures de sauvegarde qui étaient nécessaires », a précisé Florence Parly.

Il a été placé en détention provisoire à la prison de la Santé, à Paris.

6831 vues

30 août 2020

Les commentaires sont fermés sur cette publication.