Mardi 31 octobre soir, le préfet du Gard publie sur X ce message : « Propos manifestement antisémites et incitant au meurtre publiés sur les réseaux sociaux, par un individu susceptible d’être en lien avec une mosquée à Beaucaire. Via l’art. 40 du Code de procédure pénale, j’ai signalé les faits à la procureure de Nîmes. Suspect interpellé ce jour. » Un « individu susceptible d’être en lien avec une mosquée à Beaucaire », c’est-à-dire ? Un agent d’entretien ou en charge du gardiennage de l’édifice religieux, le chauffagiste ?

En fait, il s’agirait carrément de l’imam de cette mosquée, si l’on en croit la plupart des journaux, notamment Midi libre. Midi libre relate qu’un « vaste dispositif de perquisitions dans le logement de l’imam » a été déclenché, mardi matin. Quant à l’imam, il a été cueilli à sa descente d’avion à l’aéroport de Marignane alors qu’il revenait de Jordanie. Toujours selon le quotidien régional, « il aurait séjourné en Arabie saoudite pendant quelques jours ». On imagine, un peu comme un curé qui serait allé se ressourcer à Rome.

Maintenant, quels sont ces « propos manifestement antisémites et incitant au meurtre » qui, selon Le Figaro, ont été publiés sur Facebook, le 12 octobre, soit cinq jours après l’attaque terroriste du Hamas sur le territoire israélien ? Les voici, ces propos : « Vous combattrez les juifs et aurez le dessus sur eux de sorte que la pierre dira : "Ô musulman ! Voici un juif caché derrière moi… Viens le tuer". » C’est clair, sans ambiguïté. Il paraît que cette injonction, dont il va être difficile de plaider le caractère allégorique dans le contexte actuel, est tirée d’un hadith. C’est quoi, un hadith ? C’est une communication orale du prophète Mahomet transmise par la tradition musulmane à travers les siècles. Si on fait quelques recherches sur ce hadith, on nous explique qu’il faut remettre tout cela dans son contexte, qu’il ne s’agit pas d’un appel au meurtre de tous les Juifs. Mettons. On trouve, d'ailleurs, cette version plus complète : « L’Antéchrist descendra sur un terrain salsugineux [imprégné de sel] de Mar Qanat, et les femmes constitueront la majorité de ses partisans. À telle enseigne que l’on sera amené à attacher ses plus proches parentes comme sa mère, sa sœur, sa fille et sa tante, de peur qu’elles n’aillent rejoindre l’Antéchrist. Et puis Allah donnera aux musulmans la victoire sur lui, et ils le tueront et en feront de même de ses partisans, au point que le juif se cachera derrière un arbre ou une pierre et que l’arbre ou la pierre dira au musulman : viens tuer le juif caché derrière moi. » Du coup, on comprend tout de suite mieux.

Il n’empêche qu’en matière de contexte, sans en connaître plus que ce que la presse en rapporte, on se dit que, de deux choses l’une : soit cet imam n’est vraiment pas très malin et n'a pas tout compris, soit il croit vraiment à ce qu’il a publié. Alors, la question qu’on est en droit de se poser est évidente : combien y en a-t-il de ce calibre, en France, à nous démontrer par leurs écrits qu’à l’évidence, l'islam est une religion d’amour et de paix ? En tout cas, on attend avec impatience les condamnations les plus vives des confrères de notre imam, « en lien avec » les mosquées de France.

7128 vues

01 novembre 2023 à 19:15

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

34 commentaires

  1. Il n’est pas difficile de trouver dans le coran et les hadits des appels à la violence, au meurtre, à l’intolérance de tout ce qui n’est pas musulman, à l’encontre des femmes et à la conquête du monde ! Ce recueil devrait être interdit si on s’en tenait à la doxa de la bien pensance actuelle, des bobos gauchistes très empressés de ne voir des appels à la haine que dans les avertissements des représentants de la sois disant extrême droite. Mais dénoncer les appels à la haine repris abondement dans le coran, c’est pour ces naïfs du racisme, ou de « la haine de l’autre »

  2. Ces histoires de radicalisation n’ont aucun sens. Il n’y a pas de musulmans radicalisés. Il n’y a que des musulmans qui appliquent fidèlement les prescriptions du Coran, comme par exemple : la sourate 12 du chapitre 8 qui dit : « Et ton Seigneur révéla aux Anges : Je suis avec vous : affermissez donc les croyants. Je vais jeter l’effroi dans le cœur des mécréants (toutes personnes non musulmanes). Frappez donc au-dessus des cous (décapitez) et frappez-les sur tous les bouts des doigts ». Est-ce assez clair ?

  3. Les islamistes quels qu’ils soient sont des islamistes et à ce titre n’ont rien à faire sur les territoires français, il doivent être expulsés sans discussions avec leurs familles et leur mosquées fermées qu’ils aient la double nationalité où pas que leurs progénitures soient nées sur des territoires français ou non. Ces dernières dès leur plus jeune âge sont conditionnées, élevées dans l’obscurantisme, le fondamentalisme et n’ont pas de questions a se poser.
    Nos utopistes de dirigeants depuis plus de 40 ans le feront-ils qu’ils soient de quelque parti politique ?
    On peut rêver non? Au royaume des aveugles etc…

  4. Lisez le Coran et vous aurez tout compris sur ce qui nous arrive !
    Puis vous remercierez la  » gauche bien pensante et humaniste  » qui les soutiens depuis envers et contre tous en leur donnant toujours raison et l’impunité pour leurs crimes !

  5. Bonjour,
    Il me semble bien avoir lu dans le Coran cette citation :

    « Vous combattrez les juifs et aurez le dessus sur eux de sorte que la pierre dira : « Ô musulman ! Voici un juif caché derrière moi… Viens le tuer ». »

    Cet iman a juste cité  » la parole  » de son « livre »…

    Quoi de plus normal ? Faudrait peut-être arrêter de dire des bêtises et comprendre que dans le Coran il est question de convertir la terre entière, par tous moyens…
    On y dit que le Djihad (la guerre sainte) est l’état permanent du musulman jusqu’à ce que la terre entière soit convertie.
    Tous les musulmans le savent…
    Il n’y a que nous qui le savons pas…

    1. Oui, dans judéo-christianisme il y a les 10 commandements, dans l’islam c’est un peu « différent ». Voilà tout !

      1. Surtout que dans les 10 commandements figure « tu ne tueras point » comme une évidence en faveur d’abord de la vie, même celle de l’ennemi…

  6. Ben, ils en sont tous, sans quoi ils ne seraient pas fidèles à ce que leur dit le coran. Alors inutile de surjouer la surprise, comme si ce n’était pas leur doctrine, les islamistes « modérés », ça n’existe pas et les évènements actuels nous le démontrent chaque jour, il y à ceux qui sont passés à l’acte et ceux qui les soutiennent en attendant de les rejoindre. Toutes les autres interprétations, ne sont qu’arguties de lâches et nous ont emmenés ou nous en sommes.

  7. Que fait le coran ?
    Et à l’endroit de tous ceux qui ne sont pas musulmans…
    Voir le verset 5 de la sourate 9 : « Les mois sacrés passés, tuez les associateurs où vous les trouvez. »

Les commentaires sont fermés.