À peine un mois qu'Amélie Oudéa-Castéra s'est vu confier un portefeuille important (Éducation nationale, Jeunesse, Sports, Jeux olympiques et paralympiques) que la question se pose de son maintien au gouvernement. Un gouvernement qui, pour l'instant, est toujours incomplet, puisque n'ont été nommés que les ministres de plein exercice.  Après la polémique née de ses propos sur les raisons qui l'ont conduite, il y a quelques années, à retirer ses enfants de l'école publique pour les scolariser au collège Stanislas de Paris, polémique largement alimentée et par la gauche et par sa maladresse, c'est désormais un ministre particulièrement fragilisé qui occupe la rue de Grenelle, malgré le soutien de façade d'Emmanuel Macron. Selon Le Parisien, un conseiller du gouvernement a confié que « la question de son maintien se pose ». Alors...

Ce sondage a été clôturé. Voici les résultats.

2037 lecteurs ont répondu au sondage.

1457   72 %   OUI

  492   24 %   NON

    88     4 %    Ne se prononce pas

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 10/02/2024 à 13:40.

12952 vues

03 février 2024 à 18:45

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

56 commentaires

  1. j’attends impatiemment d’être convoqué à Matignon pour apprendre ma nomination, le gouvernement n’étant pas encore totalement présenté.

  2. Pour l’avoir vu la semaine passée à la TV, j’ai cru un instant qu’elle allait fondre en larmes face au journaliste qui l’interviewait. Je ne suis pas médecin, mais j’ai eu, peut-être à tort, l’impression que cette femme était malade et en burn-out.
    Si telle est le cas, il est cruel de la part de Macron de l’avoir précipité dans une telle fosse aux lions gauchistes qu’est l’éducation nationale.

  3. Non, certainement pas, si cette dame avait tout au contraire réaffirmé son choix en le justifiant pas les absences nombreuses, justifiées ou pas, avec une promesse de s’en occuper, elle aurait été moins critiquée ; c’est sa tentative maladroite de justification qui l’a mise dans cette délicate situation, MAIS elle ne doit pas démissionner car elle a RAISON

Les commentaires sont fermés.