Il ne pleut pas, ce sont des gouttes d'eau qui tombent. Les téléspectateurs ayant bien assimilé la démarche intellectuelle du démographe Hervé Le Bras vont pouvoir suivre ses explications. Le chantre de la négation du Grand Remplacement est l'invité de l'émission de France 5 consacrée au « réarmement démographique » évoqué par Emmanuel Macron. Les quelques farfelus de droite et autres complotistes présents devant leur écran vont devoir en convenir. Renaud Camus a tort. Son détracteur va éclairer le phénomène migratoire tel que constaté à ce jour. Un peu de réalisme, que diable : « Actuellement, il faut savoir que la croissance de la population française, l'année dernière, est assurée pour les quatre cinquièmes par l'immigration. »  Il ne neige pas, ce sont des flocons qui tombent. Grand Remplacement, mon œil ! Il s'agit simplement de 80 % de l'accroissement de la population française qui sont assurés par des familles d'origine étrangère, si l'on en croit ce grand spécialiste.

Au terme de son explication enjouée, Hervé Le Bras cite l'exemple merveilleux de l'Allemagne. « Il n'y a pas que la natalité pour assurer la survie d'un continent », assène-t-il. Culture, religion, mœurs, compatibilité de cohabitation ? Le démographe de gauche ne jure que par sa calculette. Un papa + une maman = plein de bébés. À ce troupeau d'antilopes en mal de naissances, il fournira des lionceaux. Le compte est bon. Troupeau suivant. Des Européens ? Par ici, Africains, Esquimaux ou Japonais, que sais-je. Avec la sensibilité d'un gestionnaire de stock de surgelés, le mondialiste se fait fort de relancer la démographie des nations. À un manque de trois palettes de petits pois, il saura compenser par un arrivage de haricots verts. Hervé Le Bras est à l'immigration ce que le grossiste est au marché international de Rungis. Excepté la vérification de la qualité des produits commandés, tout les rassemble.

https://twitter.com/i/status/1748665694068027729

La leçon de calcul infligée par le démographe se termine sur un éclair de lucidité : « Alors, ça pose toutes les questions liées à l'immigration. » Un détail est affaire de détaillants. L'importateur se rit de ces contingences de bas étage. Natacha Polony tente de résister à cet afflux de chiffres déshumanisés. En vain. Le spécialiste récite la table de multiplication. Aucun Grand Remplacement en vue, si ce n'est celui de la raison par l'idéologie.

11953 vues

21 janvier 2024 à 18:00

Partager

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

30 commentaires

  1. Le phénomène n’est pas trop récent : la saignée de 14-18 a été quelque peu compensée par les apports polonais, Italiens puis espagnols depuis plus d’un siècle . Ces gens étaient « dans l’ensemble » assimilables encore que les quatre enfants de mon ami Polonais ont été chercher épouses en Pologne et vivent en France mais « à la polonaise » ayant un garagiste polonais, un boulanger polonais et même une paroisse dont le prêtre est Polonais. Alors imaginez comment s’assimileront les jeunes Bantous ou Swallis

  2. Le Bras d’honneur fait aux patriotes depuis trop longtemps par ces gauchistes immigrationnistes et ce nuisible hollandais ne se cache même pas…

  3. Merci pour votre humour dans des circonstances aussi pénibles que déraisonnables…Décidément rien ne nous est épargné au pays d’UBU Roi !..

  4. Hervé Le Bras, un nom à retenir pour un prochain Nobel. Dans la catégorie que vous voudrez…Au point où nous en sommes!

  5. Hervé Le Bras, très marqué à gauche, est le fils d’un immense historien du droit, aujourd’hui oublié de la masse des Français mais toujours célébré par les spécialistes, Gabriel Le Bras. Spécialiste d’envergure mondiale du droit canon. En plus, un Breton fier de sa foi et de sa patrie, la Bretagne. Je ne voudrais pas faire de la peine à Michel Onfray en m’avançant sur le terrain de la psychanalyse, mais ce pauvre démographe n’a pas réussi à « tuer le père », et pour lui tourner davantage le dos il s’est fait le chantre des fantôches Pays de Loire contre la Bretagne !

    1. Chez nous, on a le même ; Hervé le Treut, climatologue auto-proclamé, fils d’un éminent cancérologue et dont la gloire principale est la chasse aux fake news.

  6. Le Bras, un scientifique, mieux encore, un EXPERT ! Style « conseil scientifique » de Macron pendant le Covid….Ca y est vous y êtes ?

  7. Et personne ne réagit à ses grossiers mensonges devant la criante réalité ? Sidérant !
    Comment ces diffuseurs peuvent ils encore avoir de l’audience ?

Les commentaires sont fermés.