Un individu s'est introduit dans une église de Saint-Germain-en-Laye (78), ce dimanche. Il s'est répandu en cris et invectives avant de s'en prendre à un paroissien, rapporte 78 Actu.

« Il est entré et a jeté ses affaires dans un coin. Il y avait un sac à dos, des clés et un téléphone. Puis, il s'est mis devant l'autel. Il s'est agenouillé. Il s'est allongé. Personne ne prêtait attention à lui », rapporte un paroissien. Mais devant la bordée d'insanités proférées par l'individu, un paroissien est venu à sa rencontre pour lui demander de partir. L'homme lui aurait alors décoché un coup de tête en plein visage et lui aurait cassé deux dents.

« Il insultait à la volée. Il accusait l’Église d’être raciste alors qu’il venait prier comme un musulman. Il hurlait : Satan a pénétré en moi ! Nous devons en sacrifier certains… Je ne veux pas entendre les paroles du prêtre. Il disait aussi qu’il était le deuxième fils de Dieu car son sang était le sang de Jésus. Le tout en se débattant et en crachant », rapporte encore un paroissien. L'épisode a effrayé bon nombre de fidèles, et le prêtre a dû arrêter temporairement sa messe. « Après, quand le calme est revenu, il nous a demandé de prier pour cet homme. » La mairie de Saint-Germain-en-Laye avait fourni des boîtiers anti-agression à toutes les églises (permettant d'appeler la municipale sur simple pression d'un bouton), mais ce boîtier, enfermé dans une armoire, n'a pu être utilisé.

Les élus locaux ont réagi

Christophe Bentz, conseiller municipal du groupe d’opposition de droite Audace pour Saint-Germain et député RN de la Haute-Marne (52), était présent à l'office et a qualifié l'événement de « très choquant ». De son côté, le maire, Arnaud Péricard, a assuré qu’il allait « prendre contact avec la paroisse afin d’améliorer la sécurité, celle des offices et protéger ainsi les fidèles ».

Selon une source policière contactée par BV, le mis en cause est d'origine française et de type de caucasien, souffre de forts troubles psychologiques et était en rupture de traitement au moment des faits. Il a été interné d'office en unité psychiatrique. En dépit de ses propos, aucune notion de pratique de la foi musulmane n'a été retrouvée.

7997 vues

26 juillet 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.