L’information n’a échappé à personne : ce samedi 23 septembre 2023, le pape François présidait la sainte messe dans l’enceinte du stade Vélodrome. Pour l’occasion, la pelouse, habituellement foulée par les joueurs de l’Olympique de Marseille, avait été protégée et la tribune nord condamnée et aménagée pour pouvoir accueillir le Saint-Père. À part ça et l’absence des buts, on aurait pu se croire à un match de l’OM.

Pendant plus de deux heures, avant le début de la messe, des personnalités sont intervenues pour chauffer la salle. Une sorte d’avant-match animé par le comédien Mehdi Djaadi, le musicien Jimmy Sax, le groupe Glorious, l’humoriste Gad Elmaleh et bien d’autres encore. De quoi faire patienter le public tout en faisant monter l’ambiance, façon finale de la Ligue des champions. Une ola a ensuite été amorcée par la tribune sud, bien suivie par tout le stade, même par le carré des prêtres, au grand étonnement du reste de l’assemblée.

Quelques secondes avant l’arrivée du pape, la tribune sud où étaient présents les South Winners, l’un des groupes de supporters de l’équipe locale les plus actifs, s’est encore illustrée. Un immense tifo représentant le pape François et Notre-Dame-de-la-Garde a été déployé. Un tifo que le souverain pontife, grand amateur de football, a dû apprécier, tout comme la ferveur qui a accompagné son entrée dans le stade en papamobile. L’arrivée de Lionel Messi avec la Coupe du monde ou de Basile Boli avec la coupe aux grandes oreilles n’auraient certainement pas fait plus de bruit.

 

Le temps de la messe à proprement dit est ensuite venu. Le calme est en partie revenu. En partie, seulement, car comme lors des matchs de l’OM, il y avait dans les tribunes des personnes qui ne connaissaient pas vraiment les règles du jeu. Passons. Dans l’ensemble, la messe avait plutôt de la tenue. Certains regretteront que la communion ait été donnée par des laïques et non des prêtres, mais il était sans doute difficile de faire autrement.

 

Les dernières minutes du temps réglementaire ont été occupées par une prière silencieuse, la bénédiction finale puis par un Ave Maria retentissant. Le Saint-Père a ensuite quitté le Vélodrome sous un tonnerre d'applaudissements. Il repart de son séjour à Marseille avec les trois points de la victoire. Il a conquis le cœur de bon nombre de Marseillais au cours de ce samedi après-midi. L’émotion était lisible sur les visages. Une jeune femme, catholique pratiquante, confiait à BV être « très heureuse d’avoir vécu un moment pareil ». Elle n’était pas la seule. Durant cette messe, les critiques avaient été laissées au vestiaire pour faire place à un grand moment de communion. Non sans humour, Gad Elmaleh a très bien résumé la situation : « C’est la première fois qu’au Vélodrome, on est tous pour la même équipe. » Comme quoi, quand on remet l’église au centre du village, de grandes choses peuvent se passer.

3453 vues

24 septembre 2023 à 10:30

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

18 commentaires

  1. Déplacement gagnant bof ! Quelle naïveté ! Remarquons que ce pseudo pape n’a sûrement pas choisi la ville de Marseille par hasard. Pas sûr qu’il aurait été aussi bien accueilli dans d’autres communes de France, à l’instar d’un certain président à l’ouverture du Tournoi de rugby…

  2. Le grand âge du Pape pourrais t’il expliquer un tel déni du réel ? Ne voit-il rien ? Est il sourd ? Pas bien informé ? Pour moi il à perdu tout crédit, si je suis de culture chrétienne, je n’ais plus la foi, et ce n’est pas ce Pape qui va me la rendre !

  3. Parmi les spectateurs des gauchos , des Kevin et des Matteo . Ce pae fait de la mauvaise politique au lieu de s’occuper des chrétiens persécutés à travers le monde .

  4. Ce pape est irresponsable et il veut plaire à ceux qui veulent vider les eglises. Il y parvient tres bien. Pardonnons lui il ne sait pas ce qu’il fait.

    1. Il sait qu’il est responsable et destructeur et qu’il n’est pas pape. Certains le savent, d’autres refusent de le faire savoir….

  5. Je ne comprends pas ce que le pape est venu faire à Marseille , »et non en France », il a l’art de compliquer les choses les plus simples et de brasser du vent,depuis plus de dix ans nous avons l’habitude
    On peut comprendre qu’il ne souhaite pas visiter des pays européens déchristianisés depuis plusieurs décennies en raison du dernier concile !

    1. Nous les catholiques devons nos concerter pour dire notre opposition, et grève de denier du culte

  6. Un pape qui favorise l’immigration en grande majorité musulmane en Europe. Un roi d’Angleterre , jardinier et écolo médiéval , qui a laissé son pays etre envahi par les musulmans. Il y a de quoi se poser des questions.

    1. Pas intéressé à convertir les migrants, il trahit le Christ  »Allez et enseignez toutes les nations »

  7. sans commentaire, une messe constitue un moment de communion et de joie intérieure et profonde pour les croyants et les non croyants.

Les commentaires sont fermés.