Devant le lycée André-Malraux situé dans la commune de Montataire (Oise), le proviseur adjoint et la conseillère principale d’éducation ont été visés par plusieurs tirs de mortier d’artifice, le 6 mai, en pleine journée. Ils n’ont pas été blessés.

Dans un communiqué publié le vendredi 7 mai, le parquet de Senlis explique que des investigations menées sur place ont permis de retrouver « deux bouteilles en plastique contenant un liquide verdâtre susceptible d’être un liquide inflammable » dans un bac à fleurs, puis deux autres bouteilles du même type ainsi qu’« une bouteille allume-feu » dans un container à bouteilles voisin.

 

Un mineur en garde à vue

Une enquête a été ouverte par le parquet de Senlis pour violences sans ITT et confiée au commissariat de Creil. Un mineur est en garde à vue des chefs de « fabrication d’un engin explosif, tentative de dégradation par , complicité de violences aggravées ». L’analyse des éléments matériels saisis est en cours.

Dès les premiers tirs entendus, à 12 h 54, la direction du lycée André-Malraux a mis en place le dispositif « alerte intrusion » avec une interdiction temporaire d’accéder à l’établissement et une mise en immédiate des élèves.

 

Plusieurs tirs de mortier depuis le parvis de l’établissement

Des images issues des sont en cours d’exploitation par la . Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, on peut voir plusieurs individus, vêtus de noir et se trouvant aux abords du lycée, accompagnant un homme, également vêtu de noir et au visage dissimulé. Ce dernier lance plusieurs tirs de mortier depuis le parvis de l’établissement. Selon les éléments du parquet, ce même jour, un container à poubelles situé devant l’Abribus™ du lycée avait été incendié et une alarme incendie avait été déclenchée dans la matinée.

7 mai 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.