NUPES : le manteau d’Arlequin de Jean-Luc Mélenchon

arlequin

Quel rapport y a-t-il entre un responsable ou un militant communiste, vert, socialiste ou LFI ? Entre un lointain descendant de Lénine, Staline ou Maurice Thorez, un écolo-bio-bobo des beaux quartiers et des métropoles, un islamo-gauchiste des banlieues et un social-démocrate tendance gauche caviar, pédagogue ou pâté ? Rien, sinon le désir de faire élire ses candidats aux législatives et, par le biais d’une union factice, d’attirer un maximum de voix.

Car cette nouvelle union de la gauche, dite NUPES, ce Canada Dry™ de Front populaire de 1936, porté aux nues par ses concepteurs du moment, n’est autre qu’un fourre-tout idéologique, une sorte de manteau d’Arlequin dont le mégalo-tribun Mélenchon s’est revêtu, devant la foule des électeurs et des gogos, pour les persuader que le peuple est de retour chez lui. Mais quel peuple ? Celui du bobo à vélo et des délires de Sandrine Rousseau ? Celui du vieux coco rajeuni qui mange du saucisson et boit du vin rouge ? Celui qui veut des hijabs et des burkinis, marque d’obscurantisme et de régression en Afghanistan mais de progrès et de liberté des femmes en France, et qui a voté Mélenchon, à l’appel de l’imam ? Celui de l’homme de gauche, héritier de Blum, puis de Guy Mollet, résistant d’opérette et grand constructeur de barrages contre l’extrême droite ou de fronts républicains ?

Le manteau d’Arlequin de Mélenchon en dit long sur l’état d’émiettement et d’éparpillement, mais aussi d’imposture, d’une gauche en pleine déliquescence et qui n’a plus ni queue ni tête, ni sens ni bon sens, ni idées ni programme, et dont les conceptions fumeuses sont aussi nombreuses que les partis.

On imagine cette NUPES gouvernant, demain, dans un patchwork de décisions contradictoires, un jour installant une éolienne ou une centrale nucléaire, la démantelant le lendemain, invoquant la laïcité un jour, un autre la charia, vantant un jour le gros rouge et le saucisson, un autre le halal et le jeûne du ramadan, un jour le burkini et l’autre le topless, un jour faisant l’apologie de Fidel Castro et l’autre de Tony Blair ou de Jospin.

Tiraillé de tous les côtés, on verrait vite les coutures grossières de son manteau se craqueler et ce tissu de morceaux colorés - rose, vert, rouge… - exploser dans un grand bruit d’étoffe qu’on déchire. Mais ne nous y trompons pas ! L’alliance est de circonstance. Une fois les plaçous obtenus, les groupes constitués et chacun installé dans son poste de député, ils repartiront les uns et les autres dans leurs fabriques à boudin gras, oubliant ce peuple français communautaire au nom duquel ils prétendent s’unir.

Ainsi va notre monde politique d’une France en perdition, un monde qui depuis longtemps ne représente plus un pays qui se désagrège, et le manteau d’Arlequin réinventé par Mélenchon - il était, à l’origine, un symbole de pauvreté et de débrouillardise, car son porteur ne pouvant s’en acheter un en était réduit à coudre les morceaux de tissus qu’il avait pu récupérer ici ou là -, ce manteau est devenu le symbole de l’imposture. Et si la droite s’avère incapable de s’unir un peu, si les grenouilles du « en même temps » coassent à qui mieux mieux, la gauche a inventé le trop-plein d’union, jusqu’à l’implosion finale.

Jean-Pierre Pélaez
Jean-Pierre Pélaez
Auteur dramatique

Vos commentaires

10 commentaires

  1. Seuls des suicidaires lobotomisés, adultes gâtés gavés d’idées rabâchées par des médias corrompus fidèles aux idéologues qui ne veulent que la soumission des peuples, croient que la NUPES, alliance de coquins, sera le parti qui les comblera de bonheur.

  2. L’union est pour faire barrage à macron, cela est tellement évident! l’important c’est que la rem n’ait pas la majorité; avec le FN je pense qu’on y arrivera! il faut peut-être pas voir le mal partout!

  3. Mais à la différence de MLP ils savent unir la carpe et le lapin, qui leur fera à l’aide de compromissions faire passer leurs agenda mortifère à tour de rôle! Mais comme d’habitude la droite la plus bête du monde essaye de partir au combat chacun de son coté! MLP est trop bête et trop orgueilleuse pour faire passer la France avant son intérêt personnel! Je pensais que Bardella était intelligent: grave erreur!

  4. L’intérêt premier de tout ça, c’est le fric que rapporte chaque voix pour les partis pour une durée de 5 ans.

  5. j attends avec un grand intéret l attitude de m jado ,t extrèmement sévère dans la condamnation des chasseurs de france, lui qui est si sensible au bien etre animal, ( sauf bien sur pour les oiseaux déchiquetés par les éoliennes) lorsque on lui montrera les diverses vidéos des animaux égorgés pour des raisons religieuses par les tenants de l islam et du judaisme…..

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois