La photo a fait le tour des réseaux sociaux. Ce cliché, c’est l’inénarrable rempart de policiers, postés en nombre (plus d’une centaine), bouclier au poing, devant ce palais de la culture, de l’esprit et du rayonnement français qu’est le café parisien La Rotonde. Un haut lieu historico-culturel, que dis-je, un temple, puisque c’est là que notre divin Président fêta sa qualification au deuxième tour de l’élection présidentielle en présence du gratin de la pensée française, comme ce grand acteur que les gilets jaunes font ch…

La Rotonde est intacte. Dieu soit loué ! Castaner aussi, pour les siècles des siècles. Que ce lieu soit éternellement préservé et pieusement conservé. Il est si cher à nos cœurs.

Notre-Dame, elle, a brûlé. Certains en auraient même ri… C’est l’âme de la France qui brûle, ont ressenti presque tous les Français, croyants ou non. Mais ils ne connaissaient pas encore La Rotonde, ce sanctuaire sacré. Les tours de Notre-Dame résisteront-elles après avoir subi des températures à changer leur pierre calcaire en chaux ? Mais en ce 1er mai, les vitrines de La Rotonde ont été préservées !

Macron s’est montré pour saluer le cinquième centenaire de la mort de Léonard de Vinci. Lui qui n’avait jamais vu l’art français va célébrer le génie italien, bien réel d’ailleurs.

Les contradictions profondes, les « en même temps » contradictoires ne lui font pas peur. Le marchand de mots en a toujours en réserve pour se justifier et s’auto-absoudre.

Notre-Dame sera reconstruite sans la « nostalgie régressive » d’un autre de ces marchands de mots macronesques. Notre-Dame dresse sa misère dans le ciel de Paris. Réhabilitée au goût du jour, elle portera témoignage de son martyre jusqu’à sa véritable renaissance.

L’essentiel, c’est que La Rotonde ait été bien protégée.

À lire aussi

Squatteurs, la force injuste de la loi

La scandaleuse affaire des retraités de Théoule-sur-Mer, mis à la porte de leur maison, ac…