Chaque semaine, Boulevard Voltaire sélectionne dans l’actualité des infos insolites ou extravagantes qui nous ont fait sourire ou des sujets plus sérieux. Reçu chez « Quotidien », l'avocat du terroriste décrit un client « très humain, avec qui l'on peut discuter », sous les yeux écarquillés de ses voisins. Fabrice Bagnon, vice-président de la métropole de Lyon, travaille dur pour que ses habitants puissent avoir accès à des pistes cyclables non genrées. , en meeting, se voit contraint de supporter le bruit des sirènes de police : pénible d'être toujours dérangé par des trublions quand on discute. L'historien Clovis Maillet s'apprête à donner une conférence au musée de Cluny sur la transidentité au Moyen Âge. Les images de vidéosurveillance du ont malencontreusement été supprimées, impliquant une impossibilité totale de pouvoir un jour connaitre la vérité sur les événements qui se sont produits lors du fameux match. Mieux vaut en rire !

https://youtu.be/6mMCp79_65E

2565 vues

10 juin 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

2 commentaires

  1. Cette semaine, « mieux vaut en rire » brille par la diversité des conneries rapportées : entre « l’humanité » d’une ordure-terroriste et le fanatisme d’un Mélenchon en pleine crise, le tout couronné par les « évènements » du stade de France transformé en cirque sans nom…
    Décidément, notre France a du pain sur la planche avec cette impression que le pain se durcit et que la planche se pourrit.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter