Cette semaine, Mickey milite pour la Palestine, Anne Hidalgo va télétravailler à Tahiti et Guillaume Meurice fait du hors-piste ! Retrouvez, chaque vendredi, le meilleur des perles politiques de la semaine !

8523 vues

03 novembre 2023 à 18:55

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

15 commentaires

  1. Il faut bien reconnaître qu’en matière de Nazisme, M. Meurice ne porte-t-il pas même le nom d’un haut lieu de la Kommandantur durant les tristes années 40 ? Hi, hi, hi, C’est de l’humour naturellement n’est-ce pas ?

  2. La Liberté d’expression à bon dos . Mais le pire cette semaine c’est le post de cette influenceuse gageons que la justice fera son office c’est pire que le Nazisme d’exprimer sur un ton naturel cette mort de l’humanité .

  3. Le problème n’est pas de savoir si l’on peut épouser la cause palestinienne ou pas, voire si l’on est en droit de critiquer la politique israélienne. Faut-il rappeler que la population israélienne elle-même ne s’en prive pas puisqu’Israël est une démocratie. On ne peut pas dire autant des pays qui l’entourent. J’appelle ça une stratégie de détournement du réel parce qu’il contrarie l’idéologie en vogue. L’école stalinienne a encore ses adeptes.

    Le sujet consiste à se poser la question suivante : qu’est-ce qu’a fait le Hamas jusqu’à présent pour la population civile palestinienne ? A -t-il développer une politique économique et sociale pour améliorer le sort de la population ? A-t-il réclamé un territoire, des frontières, une reconnaissance de la bande de Gaza ? a-t-il reconnu l’Etat d’Israël ? ben non. Sa charte le lui interdit. Non. En fait, il s’est contenté de détourner l’argent généreusement versé, sans contrôle, de la part de l’Europe, de l’ONU, et du Qatar pour faire une guerre religieuse, pour anéantir Israël et les Israéliens du Jourdain à la Méditerranée. Une utopie qui doit avoir un coût immense en vies. Il a tiré à balles réelles sur des manifestants qui réclamaient à manger. E t aujourd’hui, chez nous, des crétins complètement manipulés manifestent pour une Palestine libre. Mais libre de qui ? Je ne vois pas un mot sur ceux qui l’emprisonnent, à savoir les terroristes du Hamas.
    A partir de là, que l’on ne s’étonne plus des slogans que l’on peut entendre et voir ici et là, évoquant un antisémitisme, tendance nazie, s’exprimant de façon totalement décomplexée.

  4. On attend les prises de position et / ou sanctions de Madame Abdul-Malak, salariée, comme France Inter est subventionnée : par nos soins…Mais il semble que nous devions attendre longtemps…

  5. La parole est devenue trop libre en France , soi-disant sous une prétendue « liberté d’expression » , mais dans ce cas bien précis il faut savoir différencier « parole libre  » de  » vulgarité avouée » et si nos dirigeants tant alertes à dénoncer des dérapages verbaux des opposants à leur politique , se précipitaient à condamner avec la plus grande fermeté ces dérives hasardeuses sous couvert du comique , et leur auteur sanctionné par leur hiérarchie, mais rien , l’affaire s’emballe puis passe aux oubliettes ; dans ce même registre l’horrible métaphore de cette abjecte personne qui pour ma part mériterait une sanction des plus fermes , une horreur dans la dialectique ( au sujet du calvaire de ce bébé juif), à notre époque on ne peut laisser passer cela !!!! Si la justice ne peut plus exercer ses pouvoirs , alors il faut s’en remettre à la justice citoyenne …

  6. Évidement comme depuis des dizaines d’années les médiats de gauche ont une ligne téléphonique directe avec l’Élysée ces même médiats en ont une prioritaire avec le chef de la Nupes et les positions antirépublicaines qui auraient fait scandale il y a qu’une dizaines d’années ont rejoint la bien penseuse des gauchistes tout droit dévoués au wokisme nouvelle dictature idéologisme toute fois extrêmement dangereuse.

  7. Au nom de liberté (folle) d’expression, certain peuvent se permettre tout et n’importe quoi. Au nom de cette même liberté, la vérité peut être interdite.

    1. Il y a bien longtemps que la liberté d’expression n’existe plus pour le commun des mortels, à titre d’exemple le racisme anti blanc est proscrit dans les médias et associations soi disant antiraciste alors que le racisme anti noir est mis en exergue. Pourquoi cette différence de traitement ?

  8. L’Iran à l’ONU pour les droits de l’homme alors là j’en reste baba ….Hidalgo est elle à Tahiti en delta plane ou à vélo ? En effet elle serait gonflée d’y aller en avion .

    1. Baba itou. .Quant à ceux qui s’envolent sous les tropiques ( et aux frais de la princesse ! ) dès les premiers frimas sur l’hexagone… pensée inavouable ( inexprimable)

    2. C’est assez révélateur des intentions de de cet organisme mondial, qui ne mérite plus son nom, n’est-ce pas ? Quoique pour certains, le NOM (en anglais) a une autre signification…

Les commentaires sont fermés.