Ce lundi 25 octobre, des policiers ont été visés par des tirs d’arme à feu à La Duchère, dans le IXe arrondissement lyonnais. Une enquête pour tentative d’homicide a été ouverte, rapporte CNews.

 

Les tirs visaient des policiers de la BAC

Vers 19 heures, lundi soir, des coups de feu ont retenti, avenue Sakharov, à Lyon. Les policiers de la BAC, ciblés par ces tirs, ont riposté en tirant à leur tour. Pour l’heure, on ne connaît pas encore les conséquences exactes de ces tirs. Le RAID a été appelé en renfort et le quartier a été bouclé pour le reste de la soirée, toujours selon .

Lors d’une conférence de presse organisée, le soir-même, le préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes Pascal Mailhos a déclaré : « Les événements qui se sont déroulés sont graves, puisqu’un ou plusieurs individus ont tiré délibérément sur des policiers nationaux. Fort heureusement, aucun n’est blessé. Je voudrais redire à la tout mon soutien, et les remercier pour le discernement et le professionnalisme dont ils ont fait preuve. »

 

La scène s’est déroulée dans un « lieu de deal très fort »

Le maire de Lyon, Grégory Doucet, s’est rendu sur place, lundi soir, rappelant : « On sait que sur ce quartier il y a un certain nombre de trafics de stupéfiants qui peut s’opérer, mais pour autant, on n’avait pas nécessairement d’éléments en notre possession qui nous permettaient de penser qu’il pouvait y avoir de tels événements. »

Les coups de feu pourraient avoir été tirés pour tenir lieu de riposte à l’intervention des forces de l’ordre dans ce quartier visant à démanteler les trafics de drogue. Pascal Mailhos a, en effet, expliqué dans la soirée qu’une « importante opération policière est en cours dans le quartier de La Duchère, à Lyon », ajoutant : « Incontestablement, c’est en lien avec les actions que nous menons pour pilonner les lieux de deal », rapporte Lyon Capitale.

Le ministre de l’Intérieur a réagi ce matin dans une lettre à Grégory Doucet, rappelant l’importance de caméras de surveillance pour venir en aide aux policiers : « Je souhaite vous redire l’importance de bénéficier d’une couverture étendue en vidéoprotection. J’ai demandé à Monsieur le préfet de se rapprocher de vous. L’Etat est prêt à cofinancer ces dispositifs ». Le maire a prévu de lui répondre lors d’une conférence de presse aujourd’hui en fin de matinée.

Le parquet de a ouvert une enquête pour tentative d’homicide et, ce lundi soir, un suspect était toujours en fuite.

 

26 octobre 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.