L’université de Strasbourg fermée pour économiser l’énergie : de quoi faire réfléchir les étudiants verts ?

Capture d’écran 2023-01-06 à 17.48.43

On nous annonçait une rentrée sociale des plus chaudes. Elle risque bien au contraire d’être des plus froides, tel qu’en témoigne la fermeture de l’université de Strasbourg (Unistra), du 3 au 9 janvier, afin de faire des économies de chauffage. Notons que cette institution devrait encore fermer ses portes pour une autre semaine en février prochain. Manifestement, le port du col roulé préconisé par Bruno Le Maire ne devrait donc pas suffire à réduire une facture de gaz et d’électricité censée passer, d’ici l’année prochaine, de dix à vingt millions d’euros.

Résultat ? À quelques semaines des examens, seules trois bibliothèques sont encore ouvertes dans l’un des sanctuaires du Parlement européen pour permettre aux étudiants de réviser. Ils y sont tous entassés. Au moins n’y auront-ils pas froid. D’où cette réaction à chaud d’Éric Ciotti, le nouveau patron des Républicains : « L’université de Strasbourg est contrainte de fermer une semaine en raison de l’augmentation des coûts de l’énergie. La faute à une politique énergétique désastreuse depuis 10 ans. Accélérons la réouverture des centrales nucléaires ! »


Bizarrement, on n’a pas cru constater que Nicolas Sarkozy et François Fillon, les deux grands hommes de cette droite soi-disant « de gouvernement », aient transpiré plus que de raison pour relancer la filière en question. Pas plus que Jacques Chirac, par ailleurs. Ainsi apprenions-nous, le 8 décembre dernier, qu’en 1997, Dominique Voynet, alors ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement dans le gouvernement de cohabitation chiraco-jospiniste, avait sciemment saboté le financement européen de la filière nucléaire française. Elle le reconnaissait déjà, mine joviale et yeux de biche, en 2004, sur Arte, à l’occasion d’un reportage consacré à la filière nucléaire française.

L’affaire se passe en 2000. Dominique Voynet est mandatée par le gouvernement Jospin pour obtenir que le nucléaire soit classé « énergie d’avenir » mais n’a pas du tout l’intention de respecter les consignes du Premier ministre. Son meilleur allié ? Son homologue anglais, écologiste radical lui aussi, très enclin à faire capoter l’accord. De concert, ils alertent tous deux leurs gouvernements respectifs, leur assurant qu’ils sont chacun isolés sur la question et que d’axe franco-anglais il n’y a plus. L'énorme mensonge passe comme lettre à la poste. Matignon refuse que la France se retrouve à jouer en solitaire, tout comme le 10 Downing Street, estimant que, solitaire, l’Angleterre l’est déjà bien assez.

Et voilà comment, dans le cynisme le plus total, on en vient à trahir les intérêts supérieurs de son propre pays. Et avec le sourire, encore. Les étudiants strasbourgeois en proie à la grande caillante de janvier seraient bien inspirés de méditer ce qui peut s’apparenter à un véritable scandale d’État. Et d’y réfléchir à deux fois avant d’à nouveau glisser un bulletin EELV dans l’urne, tel qu’ils ont coutume de le faire en ces sanctuaires progressistes.

Nicolas Gauthier
Nicolas Gauthier
Journaliste à BV, écrivain

Vos commentaires

59 commentaires

  1. Et ces hommes politiques voudraient que nous leur fassions confiance ? Les complotistes? Ce sont juste ceux qui voient clair dans leurs jeux et le dénoncent. Nouveau mot pour  » empêcheur de mentir à l’aise ».

  2. hé oui ! si nous en sommes arrivés là ; c’est bien a cause des « écolos » ces KHmers verts nous ont foutu un beau bordel avec « leur. » idéologie . Depuis le début de ce « mouvement » nous savions qu’avec eux nous faisions un pas en avant pour reculer de deux .Et on les à laissés faires ces charlots . Mais bien sur ,nos pseudos dirigeants sont tout aussi responsables même les premiers responsables . Qui nous prouve une foi de plus qu’être gouverné par des énarques nous amène inexorablement au chaos .

  3. Nous sommes les premiers responsables électeurs de droite comme de gauche. La peur de l’arrivée de le PEN, la majorité a voté Chirac. Le démarrage de la destruction des entreprises Françaises au profit de la Chine Raffarin, Jospin, Sarkozy ont plongé le peuple dans le désespoir. Et la plus grande catastrophe avec Hollande, Macron avec la vente de notre électricité à l’Allemagne après la fermeture Fessenheim. Merkel avec l’union Européenne a sauvegardé son pays, elle a trompé la France avec des naïfs de présidents. Sarkozy nous a empêché de sortir de l’Europe. Aujourd’hui la France a chuté de plusieurs places du classement mondiale.
    En 30 ans ils ont tout détruit nos chus, la baisse des salaires du personnel médical au profit des bureaucrates les amis des hommes d’Etat, le copinage de la mafia à visage découvert.
    Les électeurs doivent maintenant manifester devant les préfectures pour demander la fin de Macron. Cet ubuesque personnage d’Etat qui a fini la destruction du travail de tous les salariés. Depuis 6 ans il joue l’innocent, les riches resteront toujours riches.
    Les écologistes ont fait le malheur de la France. Des enfants de bourgeois, capricieux volant a tout prix faire carrière dans la politique pour ne rien faire. Seulement se faire des revenus avec nos impôts.
    L’heure de la révolte a sonné avant 2027. Tous les salariés du privé , la fonction publique, artisans, PME, tous ensemble pour sauver la France du travail.
    N’oubliez pas que tous les présidents et ministres actuellement en vie passent chez les médias, donneurs de leçons. De très bonnes retraites avec accumulation de revenus, ils passent des jours heureux, des princes qui se moquent des citoyens. J’appelle ça des traites de la Nation. Pour couvrir leurs fautes, ces irresponsables nous imposent l’immigration(l’esclavage) alors qu’il n’ y a plus de travail.

  4. Avoir donné des responsabilités à tous ces « verts », restera comme l’une des plus grosses catastrophes industrielles de ces dernières décennies. A l’origine les socialistes; depuis 1981 et  » le passage de l’ombre à la lumière », remarquons que tout s’est lentement mais sûrement effondré, école, justice, santé, immigration, maintenant notre indépendance énergétique…Merci la génération Mitterand dont Macron est un des plus beaux fleurons…

  5. « avant d’ à nouveau glisser un bulletin EELV  » , je ne sais pourquoi , cela m’écorche un peu !
    En tous cas , si les citoyens étaient courageux, il me semble que Mme Voynet pourrait faire l’objet d’un bon procès, à l’occasion de toutes ces fermetures de structures diverses et variées et des artisans et des entreprises ! TOUTE L’ ECONOMIE ! a elle seule ! faut le faire ! elle se permet en outre de soutenir la maire EELV de Besançon ..elle devrait se cacher dans son appartement chauffé sans aucun doute !

  6. Et avec Fessenheim à côté ! Il faudra bien un jour sanctionner dûrement ces traîtres à la nation France.
    S’il avaient un honneur en eux, ils démissionneraient tous de leurs fonctions bien trop rémunérées et honorifiques pour eux.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois