Monsieur le Député,

Depuis ce matin, les queues commencent sérieusement à s’allonger devant les magasins d’alimentation.

Les traiteurs sont ouverts, Dieu merci !

Ne pourriez-vous pas suggérer au ministre de l’Économie de permettre aux restaurateurs de se transformer en traiteurs ? Au lieu de consommer dans leurs restaurants, ils pourraient prendre des commandes de plats par téléphone et les serveurs assureraient ensuite la livraison, soit devant les restaurants, soit en livrant sur les paillassons des particuliers. Les formules-midi dans la plupart des restaurants de quartiers ne sont pas plus chères que chez des traiteurs. Je ne parle pas des grands restaurants ni des repas en soirée, bien sûr!

Cela éviterait à de vieilles personnes de faire la queue dans Paris. , il y a beaucoup de vieilles personnes dans Paris. Elles restent. Les bobos à trottinettes bossant dans la com’ sont déjà partis dans leurs villas du Luberon.

Cela soulagerait et les supérettes et les traiteurs.

Je ne suis pas restauratrice mais professeur.