Pour l’ancien Premier ministre de l’époque, Édouard Philippe, les radars et les 80 km/h étaient la seule solution pour limiter le nombre de morts sur les routes. 2020 fut, au contraire, l’année... des excès de vitesse. Le récent rapport de la Sécurité routière recense 13,3 millions d’infractions, soit une augmentation de 3,0 % par rapport à 2019. Sur les routes désertes durant le confinement, certains usagers ont profité des sensations de la vitesse.

Dans le rapport de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), il est sous-entendu que les gilets jaunes et les manifestants contre la réforme des retraites auraient dégradé un nombre de radars tel que les chiffres ne seraient pas représentatifs. « Cette hausse est un retour aux valeurs de 2018 suite à la baisse de 2019, en partie due au vandalisme du dispositif du contrôle automatisé et à la réorganisation de l’activité des forces de l’ordre pendant les mouvements sociaux du début de l’année 2019 », explique, sans l'ombre d'un doute, l’ONISR. L’ancien Premier ministre Édouard Philippe avait tenu personnellement à faire appliquer cette mesure dont l’objectif était de réduire la mortalité sur les routes. Mais l'influence du vandalisme est contestée par l’association 40 millions d’automobilistes. Selon eux, la dégradation des radars a commencé bien avant : le 1er juillet 2018, date de l’instauration des 80 km/h. « Non, les 80 km/h n'ont pas sauvé des vies », déplorait Alexandra Legendre, porte-parole de la Ligue de défense des conducteurs, en septembre 2021, auprès de Capital. Selon plusieurs associations, la Sécurité routière essaie de reporter la faute sur les mouvements sociaux de l’année 2019 afin de masquer son propre échec avec les 80 km/h. Questionné à ce sujet, l’ONISR dément cette hypothèse.

Plus de sévérité avec les excès de 2020 ? 

Selon le porte-parole de 40 millions d’automobilistes, « on met tout le monde dans le même panier, or 80 % d'automobilistes font des excès de vitesse entre 1-10 km ». Une sévérité que ne connaissent pas nos voisins anglais. De l’autre côté de la Manche, une tolérance est appliquée pour les petits excès de vitesse. Les appareils de mesure de la vitesse ont une marge entre 3 et 4 km/h, à cela s'ajoutent les 10 % que peuvent accorder les forces de l’ordre anglaises au-dessus de la vitesse maximale autorisée. Mais voilà, les radars anglais sont bien moins rentables que leurs cousins français. « En Angleterre le coût d’entretien des radars oscille entre 100-150 millions et les amendes rapportent autant : le budget est donc à l'équilibre. En France, c’est une autre histoire, car le coût d’entretien est d’environ 150 millions d’euros alors que les radars rapportent plus d’un milliard de recettes », précise le porte-parole de l’association qui défend les conducteurs. Que fait l'État de cette manne ? « 87 % des recettes issues des radars sont réinvestis dans des infrastructures et des outils en faveur de la sécurité routière », affirme par mail Thierry Monchâtre, responsable des relations presse de la Sécurité routière. L'argent des amendes est donc réinvesti en partie dans des... radars ! Un excellent business model.

3471 vues

13 janvier 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

30 commentaires

  1. Les radars sont des pompes à fric.
    question : en arrivant sur un radar vous ralentissez pour éviter le flash contraventionnel, une fois dépassé que faites vous ? …vous accélérez, voila la réponse.

  2. Ce ne sont que des auxiliaires routiers automatisés de la prédation fiscale.

    Il y a quelques années, sur l’A7, entre Cavaillon et Avignon, la limitation passe soudainement de 130 à 110, sans aucune justification (rétrécissement de la voie, chantier…), avec un gentil radar 300 m après.

    Pas le temps de ralentir après délai de prise d’information. Bingo !
    Ce n’est qu’un exemple.
    Les personnels de la police s’y substituent très bien en se plaçant où ça rapporte.

  3. Ce n’est qu’une partie du plan de marche Bill Gates sur le flicage généralisé de l’espèce humaine. Ces radars sont un scandale et je comprend ceux qui les dégradent (eh oui!)

  4. hier autoroute du sud arrivé sur lyon limitation 70 km circulation sur les 4 voies donc tous a la queue leu-leu me suis fait flasher a 72 km reel indication Gps et Wase (telephone identique.) puis je contester ? un peu contrarié! quand méme ,quel kilométrage vat pouvoir etre retenue? suis je un dangereux chauffard ?

  5. C’est un racket organisé. Et rien d’autre. Dès lors, tous les moyens pour le contrer, sont légitimes. On pourchasse les automobilistes pour quelques km/h, pendant qu’on n’ose pas arrêter les racailles qui font des rodéos. Pas de scrupules donc. Pendant les GJ, la moitié des radars ont été mis hors service, sans que le nombre des accidents n’explose. C’est donc bien une arnaque. Merci qui ? Merci Chirac, Sarkozy et bien sûr, l’ex Premier sinistre, le dénommé Philippe.

  6. les radars sont des pompes a fric qui enrichissent l’etat,les fabricants et les fonctionnaires charges d’envoyer les amendes et les retraits de points

  7. Ça ne sert à rien d’édicter des règles si on ne les fait pas appliquer. C’est le rôle des radars. On peut multiplier leur nombre par dix, je ne serai pas pénalisé, seuls ceux qui ne respectent pas les limitations le seront. D’ailleurs j’en voudrai un devant chez moi pour faire respecter la limite à 50 km/h et que je puisse traverser sans jouer les toréadors avec les pressés.

  8. Qui peut encore croire que l’ état veut protéger nos vies alors qu’ il laisse des milliers de
    potentiels assassins entrer dans le pays
    L’ Alcool, la vitesse n’ ont jamais tuer d’ automobiliste, c’est la bêtise des conducteurs qui tue … et les stupidités des responsables des routes.
    L’ exemple le plus marquant est de rouler sur autoroute, 130 kmh et puis 110 sans raison apparente mais derrière tout le monde arrive à 130, sur la francilienne c’est la valse du 110/ 90 ce qui énerve

  9. Je ferai remarquer aux aimables contributeurs que si 100% des conducteurs respectaient tout simplement les limitations de vitesse, le budget « radar » serait examiné de près par la Cour des Comptes »!

  10. D’autant que la vitesse est bien moins responsable de la mortalité que la drogue ou l’alcoolisme,mais la faut du poulet le long des routes,qui pourraient en même temps contrôler les permis et les assurances

    1. Si les poulets le long des routes vous dérangent, c’est que vous n’avez pas la conscience tranquille. Ils sont là pour votre sécurité, y compris en contrôlant les permis & assurances, garants de vous protéger contre les délinquants que vous risquez de rencontrer…

  11. Le sul candidat qui évoque les automobilistes et leurs tracasseries est eric Z…..

  12. les radars ne sont que les pompes a fric de l état bien pensant. Quelque soit le gouvernement qui sortira des urnes ,il ne supprimera pas cette manne financière

  13. Ils provoquent des accidents à cause des ralentissements brutaux de certains conducteurs à leur approche. Ils enrichissent l’Etat et les entreprises qui les fabriquent et les mettent en place. En plus ils sont très laids. Les contribuables n’ont pas fini de payer pour les achats de radars, et les amendes. Double peine.

  14. Je pense qu’il faut supprimer tous les radars, y compris les radars embarqués. Beaucoup d’argent gaspillé, et du racket d’automobilistes. Les délinquants continuent à rouler à 200km à l’heure quand ça leur chante.
    L’infantilisation n’a jamais instruit les adultes. Plus la répression augmente, plus la haine grandit envers les minables au pouvoir. Les menaces de mort risquent de se concrétiser, il faut relâcher le collier de chien.

    1. Si vous refusez l’infantilisation, ne vous comportez pas en ado: les délinquants qui roulent à 200km par heure n’ont pas un permis intact… Sinon, rien ne vous empêvche de vous conduire comme eux, si vous pensez que vous serez plus heureux ainsi!

      1. vous le dites bien vous-même, ces délinquants n’ont plus de points sur leur permis mais ils roulent , et parfois ils n’ont pas d’assurance, non plus, mais ils roulent. Et un jour, vous avec vos 12 points, vous serez embouti par un de ceux-là, et le radar ne vous aura servi à rien.

      2. Et le chauffard ne paiera rien parce que malgré ses allocations payer par le contribuable il n’est pas solvable le pauvre …..A hurler

  15. Le très populaire Édouard Philippe a tenu à mettre en place ces 80 km/h uniquement par autoritarisme.
    Par nature, certains de nos dirigeants se lèvent le matin en se demandant comment ils pourront, aujourd’hui, emmerder les Français « plus qu’hier et moins que demain ». Aujourd’hui, le carburant est plus cher que jamais mais les gens ne sont pas dans la rue parce que le pouvoir s’est, cette fois ci, abstenu d’insulter ceux qui roulent en diesel et/ou trop vite.

    1. Le très populaire Édouard Philippe??? Ah bon, cher les LR/EM, sans doute, puisque on apprend que « Le maire de Nice, ex-LR et désormais militant pour le parti Horizons d’Édouard Philippe » est pour le pass vaxxinal total!!! comme le chef macron!

    2. Calmons nous ! En effet , « très populaire E. Philippe » ce sont les médias qui aimeraient nous le vendre ainsi .. le citoyen de base ne se rappellera que des mesures routières très impopulaires prises par cet individu au look de hamster à la pilosité bi colore !

      1. « Avec 45 % d’image positive (-1), Edouard Philippe reste la personnalité politique préférée des Français » nous disent Les Échos du 09/12/21
        On a, en effet, du mal à comprendre comment c’est possible, mais c’est ce que nous disent les sondages avec une certaine constance.
        Il est important d’avoir conscience que bien plus de nos compatriotes qu’on ne l’imagine ont la mémoire courte et ne se sont même pas rendu compte du mal qu’on leur a fait ni qui le leur a fait. Affligeant, certes, mais réel.

  16. Les radars sont une arnaque et n’ont aucun effet, bien au contraire, sur la sécurité routière. Je ne compte pas le nombre de camions et de voitures qui ne respectent rien sauf un coup de frein brutal lorsque une application leur indique la présence d’un radar. Le pigeon c’est celui qui essaie de respecter, reçoit appels de phares ou coups de klaxon et qui, non averti, est pris 1 km/h au dessus de la limite. Il faut revenir aux gendarmes patrouillant le long des routes.

    1. Non, il y a une marge technique, et vous le savez: 1km/h + marge technique (=>50km/h), cela fait un écart sensible par rapport à la consigne!

  17. La réponse est dans la question ! Ce gouvernement ne connait que le fric, s’il avait l’intention de sauver des vies, cette crise sanitaire l’aurait démontré ! Suppression de milliers de lits dans les hôpitaux, et des médicaments qui ont fait leur preuve pour soigner le covid, injections se révélant souvent mortelles…la vie d’un français « qui n’est rien » ne vaut rien…sauf s’il consomme…, entre autres, de la vitesse !

  18. Les radars ne servent qu’à enrichir l’état et les sociétés qui exploitent ces radars .Le réseau routier est en mauvais état un peu partout et les voyous qui ne respectent rien ne paient jamais leurs P.V. C’est encore et toujours le français moyen qui pour une infraction minime paie , celui qui paie d’ailleurs pour tout , la vache à lait quoi .

Les commentaires sont fermés.