L'affaire fait grand bruit en Allemagne, ces derniers jours. Un Irakien, Munthar Al L., âgé de 33 ans, comparaît devant une juridiction pénale à Dresde, en Saxe, pour avoir violé digitalement Lili F., une veuve handicapée de 90 ans, au sein des toilettes des urgences de l’hôpital de Dresde-Friedrichstadt. Selon le procureur, il est accusé de «  avec blessures corporelles volontaires ». Lili F., qui réside dans un établissement pour personnes âgées, était arrivée aux urgences pour une radiographie, suite à une chute.

L’auteur, qui vit à Dresde, dans le quartier périphérique de Gorbitz, avec sa fille de 9 ans et sa femme souffrant d’une maladie rénale, avoue sombrer dans l’alcool : « Je bois chaque jour huit bières et une bouteille d’Ouzo. » Mais il conteste les faits : « Elle ment. Je voulais aider. Je l’ai seulement emmenée aux toilettes. »

Depuis l’ouverture des frontières, durant l’été 2015, par la chancelière démocrate-chrétienne CDU de l’époque Angela Merkel, la sécurité fait débat en Allemagne. Un épisode a marqué les Allemands. Lors du réveillon du Nouvel An 2016, des attaques sexuelles de masse ont été commises par des individus originaires d’ du Nord et du Proche-Orient, à Cologne, à côté de la cathédrale, et à Hambourg, dans le quartier de Sankt Pauli. Les avaient tardé à diffuser des informations à ce sujet et l’ampleur des faits n’était apparue qu’après plusieurs jours. D'autres méfaits ont eu lieu depuis.

Certains n’hésitent d’ailleurs pas à passer les frontières. Lors de la nuit du Nouvel An 2022, un Afghan vivant en Allemagne s’est rendu à Karlovy Vary, en Tchéquie. Il y a poignardé une femme au ventre et à la poitrine et a violé une autre femme après l’avoir attaquée au couteau et lui avoir fait perdre connaissance.

La nouvelle coalition gouvernementale allemande, constituée des sociaux-démocrates du SPD, des Verts et des libéraux-centristes du FDP, ne devrait pas changer la donne migratoire, car ces formations politiques sont fondamentalement favorables à la poursuite de l’ de masse et à l’afflux de main-d’œuvre précarisée permettant aux produits allemands d’être compétitifs sur le marché international.

13 janvier 2022

Partager

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 1 vote
Votre avis ?
30 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires