Les meilleurs poissons d’avril

poisson d'avril

Poisson d’avril ! Comme chaque année depuis le XVIe siècle, la tradition du poisson d’avril a été respectée – au moins celle-ci l’est encore. Devenant un véritable outil marketing, cette plaisanterie pluriséculaire est devenue un incontournable de l’année pour de nombreuses marques. Entre autres Scotch™ annonçant le lancement de sa gamme de Scotch Whisky, Heinz™ son shampooing au ketchup et Bic™ son « quatre couleurs » muni d’un cadenas pour éviter les vols. Mais cette année, la palme revient au groupement indépendant d’éleveurs « L’Œuf de nos villages », qui a annoncé la création d’œufs incassables. Mais attention, après bombance vient tempérance.

Et pour éliminer toutes ces calories, cap sur les Jeux olympiques ! Au matin du 1er avril, les Parisiens qui prenaient le métro ont été saisis de voir en une du journal 20 Minutes (distribués à l’entrée des stations) que Michel Sardou ouvrirait les JO avec Aya Nakamura et que certaines gares avaient été renommées. Rendant hommage aux épreuves des JO, la station Trocadéro est devenue « Trocanoë », Alexandre-Dumas transformée en « Alexandre-Dumarathon », la station Crimée changée en « Escrimée », Nation en « Natation » ou Bercy en « Bercyclisme ».

Le monde politique aussi sait rire

Les politiciens, aussi, savent plaisanter. Si on ne fera pas d’un Jean-Frédéric Poisson un Coluche, il faut admettre l’autodérision du président de VIA, la voie du peuple. Sur X, le récent soutien de Florian Philippot aux européennes a annoncé être candidat à la commune saône-et-loirienne de… Poisson !

De son côté, Jean-Yves Le Gallou, fondateur du think tank Polémia, en a profité pour envoyer une petite pique à Marine Le Pen : « Je remercie Marine Le Pen de m’avoir invité à prononcer une conférence sur la remigration devant le groupe RN avec à la clé une proposition de loi contre le Grand Remplacement. »

Dans la sphère militante, les plaisanteries, aussi, vont bon train. Le policier Abdoulaye Kanté, auteur de Policier, enfant de la République, vent debout contre la politique du ministre de l’Intérieur, a annoncé rejoindre Gérald Darmanin en tant que conseiller/population.

La gauche n’est pas en reste. La preuve avec le message du député LFI Aurélien Saintoul, qui a annoncé sa venue dans l’émission Touche pas à mon poste ! pour évoquer sa « passion pour la télévision, pour l’impôt sur la fortune et bien sûr pour la pêche au gros ».

À l’international, aussi, on s’en donne à cœur joie

La tradition du poisson d’avril dépasse largement l’Hexagone. Ce « April Fools’ Day », comme on dit dans le monde anglo-saxon, a été l’occasion pour des personnages de premier plan de se laisser à aller à un peu d’humour. Le milliardaire controversé Elon Musk a ainsi fait parler de lui en annonçant, sur X - son réseau social -, sa nomination en tant que nouveau directeur de la Diversité au sein du groupe Disney. « J'ai hâte de travailler avec Bob Iger [directeur général de la Walt Disney Company, NDLR] et Kathleen Kennedy [présidente de Lucasfilm, NDLR] pour rendre leur contenu PLUS woke ! », a lancé le fondateur de SpaceX et Tesla.

Les woke ont tremblé sur le continent américain.

Au même moment, un autre excentrique milliardaire déclarait se retirer de la course à la présidentielle. Son nom : Donald Trump. Au Royaume-Uni, c’est l’écrivain J.K. Rowling qui s’est amusée en dénonçant l’idéologie transgenre qui sévit en Écosse avec la récente loi sur les crimes haineux. Sur X, l’auteur de la saga Harry Potter a publié plusieurs messages mettant en avant des crimes ou des citations loufoques commis par des activistes transgenres. Poisson d’avril ou non, il est toujours bon de taper sur les woke… Alors, vivement le 1er avril prochain !

Julien Tellier
Julien Tellier
Etudiant en Master 2 d'Histoire politique contemporaine, journaliste stagiaire à la rédaction de BV

Vos commentaires

5 commentaires

  1. POUR encourager la natalité en France, à quand le chèque de 1.000 euros adressé par la Sécu (de la part du Gouvernement) à tout nouveau né le 1er AVRIL de l’AN ????

  2. Il y a plus d’une vingtaine d’années, la Commission européenne avait publié un petit communiqué annonçant qu’elle travaillait à l’élaboration d’un règlement prévoyant que seuls les oeufs munis d’une double coque pourraient être exportés !
    J’avais fait suivre ce message à tous nos bureaux étrangers et je dois dire que les réactions ont été très nombreuses et…. certaines inquiètes :-)

  3. J’attendais que Macron déclare dissoudre l’Assemblée mais, apparemment, il n’a pas osé ! (beaucoup n’auraient pas pensé que c’était un « poisson »)

    • J’ai rêvé, qu’enfin conscient qu’il mène la France au naufrage, il a décidé de jeter l’éponge !

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois