Dans la nuit de mercredi 23 à jeudi 24 décembre, des tags représentant des messages pro- ainsi que des insultes ont été découverts devant le domicile de Marine Le Pen, rapporte Marianne.
La candidate du Rassemblement national a porté plainte contre X, ce matin, « pour injure publique envers une personnalité ». Les abords de son domicile à La-Celle-Saint-Cloud (Yvelines) ont été tagués, cette nuit, et des affichettes du nouveau candidat Éric ont également été apposées. Des tags ont ainsi été retrouvés sur les vitres givrées des voitures qui se trouvaient près du domicile de la candidate. Une source proche du dossier rapporte que le rétroviseur de la voiture de Marine Le Pen a été cassé.

Le RN refuse d'accabler les sympathisants de Zemmour
« Je ne peux pas croire que ce soit ses partisans… Ils n’ont aucun intérêt à faire cela », a souligné un cadre du Rassemblement national, refusant d'inculper trop rapidement les militants du parti Reconquête. « On marche sur des œufs prévient-il. Cela peut être des personnes qui veulent monter les camps les uns contre les autres », a-t-il ajouté.
Éric Zemmour a, quant à lui, publié un long communiqué, ce mercredi, déplorant les pratiques de certains de ses sympathisants qu'il n'a pas hésité à qualifier d'« idiots », suite à la vidéo de certains d'entre eux qui s'étaient filmés simulant des tirs sur des Insoumis. « L’idée d’exercer une police de la pensée m’est complètement étrangère, mais je ne puis tolérer que l’on détourne et que l’on salisse notre magnifique combat pour la France », a-t-il expliqué.

24 décembre 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.