L’auteur , Britannique d’origine indienne, menacé de mort depuis la fin des années 1980 après avoir écrit Les Versets sataniques, a été attaqué sur scène, ce vendredi 12 août, dans l’État de New York, à Chautauqua, alors qu’il s’apprêtait à donner une conférence.

Poignardé

Un journaliste d’Associated Press a vu un homme se précipiter sur la scène de l’institut Chautauqua où se tenait la conférence et commencer « à frapper ou à poignarder Salman Rushdie ». L’état de santé de l’écrivain, qui a été soigné sur scène, est pour l’heure inconnu. Son agresseur a été arrêté.

Sous le coup d’une fatwa

Le livre de Rushdie Les Versets sataniques est interdit en Iran depuis 1988, car considéré comme blasphématoire. Un an plus tard, le défunt dirigeant iranien, l’ayatollah Ruhollah Khomeini, publiait une fatwa appelant à la mort de l’écrivain. L’Iran avait également offert plus de trois millions de dollars à quiconque tuerait Salman Rushdie, aujourd’hui âgé de 75 ans.

5562 vues

12 août 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter