Le Planning familial appelle à voter Front Populaire contre le RN

© Jordan Florentin
© Jordan Florentin

Le 17 juin, l’association Planning familial incitait officiellement, dans un communiqué, à voter pour le Nouveau Front populaire et contre la montée de l’extrême droite. L’association appelle à la mobilisation, le 23 juin, avec 120 associations et syndicats. Leur but : défendre le droit des femmes et de toutes les minorités qui serait gravement menacé par une victoire du camp national aux élections législatives. Le Planning familial, qui prône sans ménagement l’aide à la transition de genre, la banalisation des hommes enceints, qui ne reconnaît aucunement les risques liés à l’immigration massive, dénonce le projet du Rassemblement national comme un « projet politique anti-choix, anti-féministe, raciste et haineux ».

« Toutes les femmes doivent être respectées »

Contre ces accusations caricaturales, Jordan Bardella a publié une vidéo face caméra sur ses réseaux sociaux, adressée aux « femmes de France ». Il y rappelle l’action des parlementaires du Rassemblement national luttant, au sein de l’hémicycle, pour le droit des femmes, énumérant quelques-unes des mesures phares défendues : meilleure prise en charge des femmes atteintes de l’endométriose, rétablissement de la demi-part fiscale pour les veuves, augmentation des places d’hébergement d’urgence pour les femmes victimes de violences, lutte contre les pratiques de mutilation sexuelle. La mesure principale du RN pour protéger le droit des femmes est la lutte contre l’insécurité et l’immigration non contrôlée, qui font régresser chaque jour la liberté des femmes de France : « La France est ce pays de liberté où toutes les femmes doivent être respectées », martèle-t-il, pour conclure sa vidéo.

Plus encore que les déclarations du président du RN contre lequel les associations noyautées par la gauche mènent une campagne acharnée, les chiffres des récents sondages sont explicites. En effet, selon un sondage IFOP, le RN a gagné dix points, dans l’électorat féminin, entre 2019 et 2024. Par ailleurs, les femmes ont plus voté RN que les hommes, lors du dernier scrutin (32 %, contre 31 %). En revanche, aux élections européennes, le vote féminin pour Manon Aubry s’élève à 10 %, celui pour EELV à 7 % et le Parti socialiste recueille 14 % de voix féminines. Qui de mieux que les femmes pour juger de ceux qui les protègent le mieux ? « Dites, les femmes, nous valons mieux que le Rassemblement national, n’est-ce pas ? » lance Sandrine Rousseau, sur son X. Ce n’est pas ce que pensent les femmes, visiblement…

Une association grassement subventionnée par l’État, donc les Français

Mais ce que pensent les femmes, ce qu’expriment les Français dans l’isoloir, les cadres du Planning familial n’en tiennent pas compte. Le Planning familial s’est très activement engagé dans la campagne des élections européennes. Pourtant, le RN, cible privilégiée de cette association, a décroché une victoire écrasante, faisant plus du double du score de la majorité présidentielle. Face à cet échec militant, l’association redouble d’efforts pour les élections législatives anticipées.

Plus encore que la défense des droits des femmes, l’association joue peut-être sa propre survie, pendant cette élection. En effet, elle est abreuvée à outrance de subventions de l’État (2,8 millions d’euros par an). Or, la droite menace les subventions accordées à cette association : « Ces résultats s’inscrivent dans un contexte de multiplication des attaques contre le Planning familial via l'appel à supprimer nos subventions. » En attendant, ce sont les Français qui financent leurs folies woke. Ces mêmes Français qui ont placé le Rassemblement national en tête le 9 juin dernier et, plus globalement, « ces 38 % des suffrages exprimés pour l’extrême droite ». Ces mêmes Français contre lesquels il faut absolument lutter, car leur vote signifie « la fin d’une certaine conception de la démocratie » pour laquelle avoir une opinion qui diffère de la bien-pensance mortifère est un crime.

Raphaelle Claisse
Raphaelle Claisse
Journaliste stagiaire à BV. Etudiante école de journalisme.

Vos commentaires

53 commentaires

  1. Les femmes intelligentes se sont bien aperçues que ces structures gorgées d’argent public étaient aux mains des « amazones de Gazon Maudit » et que, comme Balasko dans le film éponyme, leur intérêt n’est pas dans la défense de la famille.

  2. Je ne suis pas étonné ! Le planning familiale est contre la reproduction sexué de l’espéce humaine ! Ils sont pour la GPA et la PMA ! Ils sont Wokisme, Indigénistes Transhumanistes ! Ils sont contre les familles traditionnelles ! Mais ils sont pour les familles diversitaire et Transhumanistes ! Hervé de Néoules !

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois