Par un bref communiqué de presse, en date du 6 février 2024, l’association AGRIF (Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l’identité française et chrétienne) annonce se constituer partie civile « pour la France et les Français », dans l’affaire de l’attaque au couteau commise par un migrant malien, le 3 février dernier, à la gare de Lyon à Paris.

 

Le texte, signé de Bernard Antony, son président, et de Yann Baly, son délégué général, dénonce une « évidente volonté des autorités pour tenter d’atténuer la portée des actes commis et pour tenter de justifier la régularité du séjour de ce pourtant criminel indésirable sur notre sol ». Pour l’association, cette acte a bien été « motivé par haine de la France et des Français ».

L’avocat Maître Jérôme Triomphe portera cette affaire.

4603 vues

06 février 2024 à 16:14

Les commentaires sont fermés sur cette publication.