Le député des Bouches-du-Rhône sortant du débat houleux sur la réforme des retraites, ce mercredi à l’Assemblée nationale : « On a beaucoup de mal à comprendre ce qu’ils veulent parce qu’ils ont provoqué délibérément une crispation terrible en annonçant le fait que certains amendements ne seraient pas discutés, sans que l’on sache lesquels, ni dans quelle quantité, ni à quel moment. » Boulevard Voltaire était présent dans la salle des pas perdus de l’Assemblée.

À lire aussi

Isère: le corps de Victorine, 18 ans, a été retrouvé

Victorine, 18 ans, était portée disparue depuis samedi soir. Elle n’était pas rentrée chez…