La serait-elle terminée, pour Jean Lassalle ? Après avoir essuyé un deuxième échec à l’élection présidentielle, le député béarnais a révélé qu’il ne se présenterait pas aux législatives.

Celui qui est élu des Pyrénées-Orientales depuis le 16 juin 2002 a révélé à l’AFP qu’il devait subir une opération à cœur ouvert.

Au premier tour de la présidentielle, le candidat a remporté 3,13 % des voix. Selon lui, cette élection était « jouée d’avance ». Il s’est d’ailleurs abstenu de voter au second tour, dans une mise en scène qui a entraîné l’invalidation du scrutin de sa commune de Lourdios-Ichère.

La décision des sages

S'apprêtant à mettre l'enveloppe dans l'urne, Franceinfo relate qu'il s'était adressé à l'assistance : « Pour la première fois de ma vie d'homme, ici, dans cette mairie, je vais poser l'un des actes les plus importants de ma vie. Je refuse de participer à ce vote, je m'abstiens. » Selon les sages, cette mise en scène était « de nature  à altérer la sincérité du scrutin ». À la suite de cette abstention publique, le avait décidé d'invalider tous les suffrages exprimés lors de ce second tour à Lourdios-Ichère.

Âgé de 67 ans, est élu sans discontinuité depuis 45 ans. Il fut élu maire de son village en 1977 alors qu'il n'avait que 22 ans. Il fut ensuite conseiller général, vice-président du conseil général des Pyrénées-Atlantiques et député.

2 mai 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.