Le nouveau phénomène d’audience à l’antenne de CNews a 74 ans, une carrière politique close en 2018, lorsqu’il abandonna les rênes du Mouvement pour la France, une vista de romancier historique à succès et un titre de gloire : l’incroyable développement d’un spectacle créé en 1978 en Vendée, devenu le deuxième parc à thèmes français.

Depuis le 15 septembre 2023, tous les vendredis, de 19 à 20 heures, Philippe de Villiers trône en majesté dans une émission taillée sur mesure, baptisée simplement Face à Philippe de Villiers. Un rendez-vous hebdomadaire orchestré par le journaliste Eliot Deval avec la participation de Geoffroy Lejeune (Le Journal du dimanche). Chaque vendredi soir à l’heure de l’apéritif, Villiers, sans être interrompu ou presque, analyse, commente l’actualité, distribue les formules comme il sait le faire et rappelle le passé, voire le passif, des politiques qui nous ont menés là où nous en sommes - c’est-à-dire bien bas. Ce vendredi 10 novembre, le trio de Face à Villiers évoque ainsi la marche contre l’antisémitisme avec cette question : « Les politiques gâchent-ils l’union ? » S’interroge : « Le RN est-il indésirable ? » Et pose cette question : « Les querelles passent-elles avant la cause ? » Villiers répond, raconte, détaille, illustre.

Record battu

Et les téléspectateurs adorent. Les neuf émissions Face à Philippe de Villiers réunissent en moyenne précisément 583.000 téléspectateurs, selon les chiffres de Médiamétrie que BV s'est procurés, soit 3,8 % de part d’audience sur les quatre ans et plus. Un démarrage en trombe dans l’univers ultra-concurrentiel des chaînes d’information. À cet horaire, CNews domine du coup la cohorte des chaînes d’information concurrentes. Villiers arrive loin devant LCI et ses 377.000 téléspectateurs, plus loin encore de BFM TV et ses 391.000 paires d’yeux, sans parler de la chaîne d’information publique de France Télévisions France Info, habituelle lanterne rouge avec 93.000 téléspectateurs.

L’arrivée de Villiers a fait bondir l’audience de ce créneau horaire de 40 % par rapport à la même période de l’an dernier : sur la saison 2022-2023, CNews n’était qu’au deuxième rang des chaînes d’information, derrière LCI. Le créateur du Puy du Fou lui a offert le leadership. Et la hausse n’est sans doute pas terminée : Face à Philippe de Villiers a battu son record d’audience, ce 13 novembre, à la veille de la manifestation contre l’antisémitisme, avec 853.000 téléspectateurs, soit une part d’audience à cet horaire très convoité de 5,6 % sur les Français de quatre ans et plus. Un score qui tutoie ceux de Pascal Praud les soirs de semaine où il est installé depuis longtemps.

Ruquier, le désastre

Ce succès spectaculaire contraste avec l’échec patent de Laurent Ruquier sur BFM TV. Lancée le 25 septembre dernier pour dominer Pascal Praud sur CNews, son émission 20 Heures avait pourtant mis toutes les chances de son côté : gros budget, grosse équipe et avalanche de politiquement correct. Le jeudi 9 novembre dernier, le 20 Heures de Ruquier parlait des inondations (que d’eau, que d’eau : audience garantie), puis doutait de la sincérité du RN lors de la manifestation contre l’antisémitisme. Résultat : 132.000 téléspectateurs seulement, un chiffre très en deçà de la moyenne de l’émission (285.000 téléspectateurs), elle-même déjà très faible. À cet horaire et ce jour là, BFM TV n’était que la troisième chaîne d’information française, loin derrière L'Heure des pros 2 de Pascal Praud suivie, elle, par… 895.000 téléspectateurs, près de sept fois plus que Ruquier ! Laurent Ruquier qui, devant le succès, ne devrait pas tarder à jeter l’éponge. Le compte à rebours est lancé.

24014 vues

14 novembre 2023 à 21:37

Partager

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

67 commentaires

  1. Ce RdV est d’une plus haute qualité de l’H des pro 2 où PP ne cesse de couper la parole aux participants et devient indigeste et n’est pas toujours cohérent. Dommage pour CNew’s attention à l’audimat…

  2. J’appréciai déjà son propos dans les années 80 et suis étonné que pas plus de citoyens ne l’ai suivi dans son analyse politique. Merci à CNEWS pour cette heure du vendredi soir. Qu’ils la maintienne tant que PH de Villiers sera disponible car et RN et Zemmour qu’il soutient en ont besoin.

  3. Philippe de Villiers est un grand intelectuel et un grand patriote, pour qui j’ai beaucoup de respect et d’admiration pour l’analyse qu’il fait de la situation et la défense de la France et des valeurs Chrétiennes qu’il a fait sienne ! Amitiés à lui et à C’news Hervé de Néoules !

  4. Quel plaisir d’écouter ses analyses. Elles sont toujours justes, bien argumentées.
    Si on l’avait écouté la France ne serait pas dans cet état…Continuez Mr DE VILLIERS à nous informer comme cela.
    Merci à Cnews de nous donner des émissions aussi enrichissantes avec des journalistes respectueux, qui laissent parler leurs invités.

  5. Ce vrai français peut aborder tous les sujets avec une logique implacable…
    Cela dit, CNEWS pourrait changer un peu de discours, le sujet sur l’antisémitisme, servi tous les soirs depuis les évènements de Gaza commence à devenir indigeste…

  6. Grande classe , Philippe de Villiers reste égal à lui même avec des analyses pertinentes, réfléchies. C’est un véritable régal de fin de semaine que cette heure sur CNEWS avec l’excellent Eliot Deval super journaliste. La concurrence à de mauvais jours devant elle et c’est tant mieux.

  7. Encore une palme décernée à CNEWS pour son émission du vendredi 19H00 face au grand Philippe De Villiers qui est extraordinaire dans ses explications. C’est une heure de régal intense et autant pour les journalistes présents . CNEWS incontestablement la meilleure chaîne d’information de France. Bravo.

  8. J’ai retenu la phrase de Monsieur Philippe de Villiers en parlant du grand Roi Soleil, LOUIS XIV :

    […] très en colère après les Juges, le Roi leur dit : vous êtes une autorité, et vous n’êtes pas le POUVOIR […]
    Il faut passer au-dessus des Juges. L’Etat devrait protéger les citoyens des Juges…… hélas ! hélas! au XXIème siècle ce sont les juges qui ont le pouvoir.

  9. Tout simplement le fruit de ce qu’en attendent les téléspectateurs dont je suis, la « vérité » pure et dure de ces actualités dérangeantes pour certains quand leur branche de gauche commence à s’éffondrer.
    Tout mon soutien leur est acquis même si monsieur P. Praud m’irrite par moment quand il ne laisse pas la parole à ses invités. Mais il reste le modérateur évidemment…

  10. Une heure (ou presque) de bonheur au cours de laquelle l’intelligence côtoit la sagacité.
    Merci à l’équipe qui porte haut la réflexion sur la politique actuelle !

Les commentaires sont fermés.