Le nouveau phénomène d’audience à l’antenne de CNews a 74 ans, une carrière politique close en 2018, lorsqu’il abandonna les rênes du Mouvement pour la France, une vista de romancier historique à succès et un titre de gloire : l’incroyable développement d’un spectacle créé en 1978 en Vendée, devenu le deuxième parc à thèmes français.

Depuis le 15 septembre 2023, tous les vendredis, de 19 à 20 heures, Philippe de Villiers trône en majesté dans une émission taillée sur mesure, baptisée simplement Face à Philippe de Villiers. Un rendez-vous hebdomadaire orchestré par le journaliste Eliot Deval avec la participation de Geoffroy Lejeune (Le Journal du dimanche). Chaque vendredi soir à l’heure de l’apéritif, Villiers, sans être interrompu ou presque, analyse, commente l’actualité, distribue les formules comme il sait le faire et rappelle le passé, voire le passif, des politiques qui nous ont menés là où nous en sommes - c’est-à-dire bien bas. Ce vendredi 10 novembre, le trio de Face à Villiers évoque ainsi la marche contre l’antisémitisme avec cette question : « Les politiques gâchent-ils l’union ? » S’interroge : « Le RN est-il indésirable ? » Et pose cette question : « Les querelles passent-elles avant la cause ? » Villiers répond, raconte, détaille, illustre.

Record battu

Et les téléspectateurs adorent. Les neuf émissions Face à Philippe de Villiers réunissent en moyenne précisément 583.000 téléspectateurs, selon les chiffres de Médiamétrie que BV s'est procurés, soit 3,8 % de part d’audience sur les quatre ans et plus. Un démarrage en trombe dans l’univers ultra-concurrentiel des chaînes d’information. À cet horaire, CNews domine du coup la cohorte des chaînes d’information concurrentes. Villiers arrive loin devant LCI et ses 377.000 téléspectateurs, plus loin encore de BFM TV et ses 391.000 paires d’yeux, sans parler de la chaîne d’information publique de France Télévisions France Info, habituelle lanterne rouge avec 93.000 téléspectateurs.

L’arrivée de Villiers a fait bondir l’audience de ce créneau horaire de 40 % par rapport à la même période de l’an dernier : sur la saison 2022-2023, CNews n’était qu’au deuxième rang des chaînes d’information, derrière LCI. Le créateur du Puy du Fou lui a offert le leadership. Et la hausse n’est sans doute pas terminée : Face à Philippe de Villiers a battu son record d’audience, ce 13 novembre, à la veille de la manifestation contre l’antisémitisme, avec 853.000 téléspectateurs, soit une part d’audience à cet horaire très convoité de 5,6 % sur les Français de quatre ans et plus. Un score qui tutoie ceux de Pascal Praud les soirs de semaine où il est installé depuis longtemps.

Ruquier, le désastre

Ce succès spectaculaire contraste avec l’échec patent de Laurent Ruquier sur BFM TV. Lancée le 25 septembre dernier pour dominer Pascal Praud sur CNews, son émission 20 Heures avait pourtant mis toutes les chances de son côté : gros budget, grosse équipe et avalanche de politiquement correct. Le jeudi 9 novembre dernier, le 20 Heures de Ruquier parlait des inondations (que d’eau, que d’eau : audience garantie), puis doutait de la sincérité du RN lors de la manifestation contre l’antisémitisme. Résultat : 132.000 téléspectateurs seulement, un chiffre très en deçà de la moyenne de l’émission (285.000 téléspectateurs), elle-même déjà très faible. À cet horaire et ce jour là, BFM TV n’était que la troisième chaîne d’information française, loin derrière L'Heure des pros 2 de Pascal Praud suivie, elle, par… 895.000 téléspectateurs, près de sept fois plus que Ruquier ! Laurent Ruquier qui, devant le succès, ne devrait pas tarder à jeter l’éponge. Le compte à rebours est lancé.

23829 vues

14 novembre 2023 à 21:37

Partager

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

67 commentaires

  1. oui et sa dernière intervention, d’ailleurs une rediffusion je crois, a été un régal de spiritualité, d’humanisme et d’intelligence.. cela fait du bien au moral je vous l’assure, devant de telles nullités que nous avons  » ailleurs  » !

  2. CNews est la chaîne française de la compétence et de l’intelligence dont la probité intellectuelle des journalistes et des invités n’est jamais absente. Un grand bol d’oxygène médiatique.

  3. Quel plaisir cette émission trop courte et tenue parfaite entre les personnalités sur ce plateau. Pas de mensonges ici, des réalités du respect .

  4. Je suis fan de l émission avec Philippe de Villiers et ne raterai ce RV pour rien au monde . Très bien entouré par G Lejeune et E. Deval , qui lui laissent le temps d’exposer son point de vue sans l’interrompre et c’est très agréable .

  5. Entre Ruquier et de villiers ou Praud il n’y a pas photo; Ruquier avec ses réparties de garçon de bain et ses positions politiquement correctes ne fait pas le poids . Tous les français ne sont pas des bobos vivant hors sol .

  6. Ces pitres ne se rendent pas compte que leurs mensonges lassent les Français. On leur a dit que face aux chaines publiques tellement « ouvertes » qu’elles se refusent à recevoir Bardella, Le Pen, Zemmour pour débattre et qui se bouchent le nez pour en parler, Cnews était une chaine sectaire qui pratiquait l’entre soi. Les curieux découvrent que sur CNews, on rencontre régulièrement Laurent Joffrin, ancien directeur des rédactions du Nouvel Obs et de Libé, journaux bien connus pour être de droite, Julien Dray, fondateur de « Touche pas à mon pote », bien connu pour ses idées nazifiantes… Olivier Dartigolles, ancien porte parole du PCF, lui aussi bien connu pour être un soutien de l’extrême droite… Bref ces téléspectateurs se rendent compte que CNews est ouvert à tous et que la gauche éperdue leur ment à longueur de temps… et il se demandent pourquoi le RN monte… Malgré cela, ils continuent. Veran a apostrophé un Député LFI : «  »Vous luttez contre l’extrême droite? Alors arrêtez de la faire monter! »: Olivier Véran répond au député LFI, Gabriel Amard. Mais lui meme ne se prive pas de la faire monter en decidant que le RN n’avait rien à faire dans la manif contre l’anti semitisme

  7. Enfin une excellente nouvelle et espérons la disparition de ce clown donc le rire idiot nous fatigue depuis des décénies.

    1. Il sera remplacé par un autre pitre, il n’en manque pas en macronie…Ceux qui ont pensé que Ruquier pourrait supplanter Pascal Praud insultent le bon sens des français en cours de réveil !

  8. Si CNEW prend autant d’importance, c’est sans doute que cette chaine ne rapporte que des informations vraies et vérifier qui n’a rien à voir avec les piètres chaines du service publique .

  9. La part d’audience recueillie par l’émission « Face à Philippe de Villiers » est un signe encourageant sur la prise de conscience de la situation par les Français. Outre le charisme de monsieur De Villiers lié à sa grande culture, son esprit d’analyse et sa courtoisie, cette émission bénéficie d’un journaliste où la pétillance d’esprit se marie avec une grande modestie, je parle du journaliste Eliot Deval. Bravo à Cnews pour le choix de ses présentateurs.

  10. Dommage qu’il ne soit pas à la place de l’actuel, inodore et incolore, dansant d’un pied sur l’autre en claquant des dents !! Un plaisir de l’écouter à chacun de ses débats !!! l’intelligence avec le bon sens l’éducation et la culture !!

  11. Pour rien au monde je raterai ce rendez vous avec Philippe de Villiers ce chevalier des temps modernes Entrepreneur souverainiste et visionnaire dans cette France défigurée meurtrie au jour le jour .il nous mets du baume au coeur et l’âme bien née redonne l’espoir que notre pays ne participera à cette déliquescence et dérive progressiste . Il faudra donner du temps des hommes de la passion de la bienveillance de la nuance pour restaurer notre civilisation Philippe de Villiers Éric Zemmour Marion Maréchal ont cette colonne vertébrale et même si ils échouent ils auront redoré les blasons de l’égalité la fraternité et la liberté de part leur sincérité et leurs convictions

  12. En même temps entre P. de Villiers et Ruquier il n’y a pas photo. De Villiers c’est la connaissance, la classe, l’intelligence, la culture, le verbe, l’honnêteté, l’amour de la France et j’en oublie… Ruquier n’est qu’un gauchiste bas de gamme.
    Je ne regarde que CNews à 19h tous les jours et P. de Villiers me régale particulièrement, ses analyses sont très fines, il voit, il sait mais il n’est jamais défaitiste, un grand homme. Merci à lui !

  13. Bravo a CNEW seule chaîne d’info ouverte a la liberté d’expression un grand merci a monsieur Philippe de Villiers pour la culture historique patriotique et politique dont il faire preuve un réconfort certain pour l’esprit une lueur dans les ténèbres de l’inculture du mensonge et du wokisme mortifère a la France

Les commentaires sont fermés.