L’agence a rendu son rapport : l’ en Europe a augmenté de 73 % entre 2021 et 2022, soit « 275.500 entrées irrégulières détectées ». Toujours d’après l’agence, ce chiffre est le plus élevé depuis 2016. En France, l’arrivée de l’Ocean Viking à la suite d’un bras de fer entre l’État et l’association a accouché d’un accord franco-britannique rendant réel le scénario redouté : le sud de la France est devenu un « hotspot » d’accueil de migrants. Si les vannes étaient largement béantes, l’ouverture de cette porte et l’appel à une venant renforcer les « métiers en tension » démontrent que nous en sommes maintenant à la création d’un gigantesque appel d’air. Appel d’air qu’a d’ailleurs largement critiqué Gérard Collomb.

Dans les faits, ce sont plusieurs centaines de milliers d’immigrés légaux ou illégaux qui entrent chaque année sur le territoire français. En 2020, plus de 100.000 OQTF ont été prononcées, moins de 6 % avaient été appliquées. D’après le député Renaissance Jean-Carles Grelier, il y aurait 700.000 étrangers sous OQTF présents sur le territoire français. Voilà pour les personnes, place au coût.

Le budget du ministère de l’Intérieur alloué à l’immigration 

On le sait, les chiffres sur le coût global de l’immigration sont source de débats permanents. Néanmoins, ils restent, quels que soient les débats, en constante augmentation. En témoigne ce rapport annuel de l’Assemblée nationale sur le budget alloué à l’immigration dans le cadre du projet de loi de finances donnant le budget de l’État pour 2023. Ce rapport présenté par le député Renaissance Jean-René Cazeneuve est limpide : « Les crédits demandés […] s’établissent à 2 674,8 millions d’euros en autorisations d’engagement et à 2 009,1 millions d’euros en crédits de paiement. » « Ces montants sont en progression de 681,3 millions d’euros en AE (+34,2 %) et de 112,6 millions d’euros en CP (+5,9 %) par rapport à ceux figurant dans la loi n° 2021-1900 du 30 décembre 2021 de finances pour 2022. »

Les aides sociales : un coût faramineux pour l’État

Au cours de l’année 2019, les aides en faveur des étrangers correspondent à « 9 milliards d'euros », avait détaillé, à TF1, la Caisse nationale des allocations familiales. Une somme qui regroupe les aides familiales, les allocations logement, le RSA et l'allocation pour les adultes handicapés, mais pas le minimum vieillesse estimé à 1,2 milliard d’euros par la Cour des comptes. Sans compter la fameuse aide médicale d’État qui a dépassé le milliard d’euros de budget (hors soins urgents, c’est-à-dire la raison d’être de l’AME, en somme).

Les « mineurs non accompagnés », gouffre financier des départements

Deux milliard d’euros par an à raison de 90 euros par jour par « mineur » pris en charge. C’est ce que cela coûte aux conseils départementaux, d’après l’Assemblée des départements de France. À cela, il faut aussi rajouter le montant total des subventions allouées à des associations comme SOS Méditerranée versées par les collectivités publiques et, donc, l’argent des contribuables.

Ainsi, on ne peut plus dire que l’État est impuissant à réguler l’immigration, il y a bel et bien une volonté politique de faire venir ces centaines de milliers de migrants. « Au lieu de lutter contre l’immigration clandestine, Emmanuel Macron l’organise. Nous ferons tout pour nous opposer à cette folie ! » réagissait Marine Le Pen, hier, sur ses réseaux sociaux. Que ce soit au niveau européen, national, régional, départemental et municipal, l’argent des contribuables se déverse dans ce puits sans fond. Au détriment de la sécurité des Français et, plus largement, des missions régaliennes de l’État.

4524 vues

15 novembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

19 commentaires

  1. Si les leaders occidentaux voulaient vraiment lutter contre l’ immigration ils feraient ces actions:
    -Ils mettraient fin à la corruption de ceux qui se gorgent des richesses du pays ,laissant son peuple crever de faim;
    -ils mettraient fin à l’ activité de passeurs qui font croire ,à prix d’ or ,que l’ Eldorado occidental attend ces milliers de pauvres bougres pour leur offrir une vie productive leur permettent d’ envoyer de l’ argent au pays ou à la famille restée là-bas et qui s’ est saignée pour payer le passage!
    -Ils aideraient financièrement ,techniquement ,moralement (notamment en arrêtant les livraisons d’ armes ces populations qui resteraient au pays pour le redresser.
    Voilà ce que serait une véritable humanité!

  2. ….vous écrivez « il y a bel et bien une volonté politique de faire venir ces centaines de milliers de migrants » ! à ce train là, toutes les peuplades d’Afrique seront chez nous ! ça doit rapporter GROS à nos dirigeants puisqu’ils entretiennent le cancer alors que le peuple FRANCAIS est en grande difficulté à tous niveaux ….. ça ne peut que mal finir ! Espérons que le RN ou RECONQUÊTE parviendront à stopper Macron avant qu’il n’aille plus loin dans sa folie destructrice.

  3. Les migrants illégaux dehors. Des immigrés qui passent par l’intermédiaire des ambassades de leur pays d’origine, qui répondent à des critères stricts et non-musulmans (il y en a de trop en France), qui acceptent de s’intégrer et de parler la langue, bienvenus. Tous les autres, remigration obligatoire.

  4. Il est évident que cette complicité du gouvernement qui participe à l’entrée des migrants rapporte une fortune à Macron et Cie…. Les aides financières aux ONG et passeurs …. partagées ?! Sur le dos du budget de l’État…et donc sur le dos des français , les contribuables…nous ! Scandaleux ! Évident ! Destitution !!!! Et vite !!
    ..
    ..

  5. Oui c’est scandaleux, daccord. Mais une fois ce constat fait, il se passe quoi ? Et bah rien, le gouvernement continura à déverser un torrent d’argent puisé dans les poches du contribuable sans aucune réaction. A aucun moment, l’idée même de refuser de payer la taxe foncière ne pointera. Pire, la retenue de l’impot sur le revenus à la spurce a même été accuellie avec bienveillance ! Conclusion: tout est pour le mieux, pourvu que ça dure.

  6. Non à ce raz de marée ….non au remplacement ,non à toutes les dépenses occasionnées ..sauvegardons notre pays et notre histoire …

  7. Ce n’est que la partie visible de l’iceberg !
    A quand une véritable commission parlementaire pour chiffrer exactement le coût global de cette immigration
    Sans oublier tous les méfaits et meurtres commis entrainant les familles dans un désastre moral incalculable!!

  8. 2700 euros par mois pour un mineur isolé .Combien de français gagnent ils cela par mois , combien de retraités qui ont cotisé plus de 40 ans ont ils cela . Honte à ces élus qui laissent crever le peuple au profit de ces étrangers .

  9. Une fois de plus, on appréciera a posteriori, à la lueur de ces perspectives peu réjouissantes, les propos de notre Pinocchio Darmanin qui évoquait, à propos de l’accueil de l’Ocean Vicking, un évènement « exceptionnel ». On est en fait en train de mettre un vaste Lampedusa sur nos côtes méditerranéennes.

  10. Et on crée des centres de rétention un peu partout en province, centres dont on s’échappe aisément et dont les détenus se retrouveront dans nos rues pour notre bien cela va sans dire

  11. Quand on voit les généraux qui pérorent sur les antennes (hormis le Général de Villiers) pas étonnant que nous soyons dans le pétrin.

  12. Un constat : Il n’y a aucune volonté politique de freiner l’immigration illégale. Nul besoin d’être énarque pour voir que le gouvernement tournicote autour du problème et trouve toujours des explications-bidons pour favoriser l’arrivée massive d’envahisseurs. Comment s’appelle cette situation ? N’est-ce pas une certaine trahison envers la population française qui devrait plutôt être protégée de cette invasion ? N’y a-t-il pas quelque chose d’anormal dans cette étrange situation que nous vivons sans pouvoir nous exprimer en raison de la censure gouvernementale ? Autant de questions dont nos dirigeants devront tôt ou tard répondre…

  13. Des financiers ont placé macron à la tête du pays pour le détruire et importer de la main d’oeuvre bon marché, ces migrants vont devenir des esclaves malléables à merci pour faire toutes les besognes non nobles avec des salaires de misère et ensuite faire baisser les salaires des salariés français.

  14. Quand la France était encore la France, il y avait toujours une armée pour combattre les envahisseurs. Ça allait de Charles Martel à 14-18 et même à 1940. De nos jours, nous payons les envahisseurs pour qu’ils viennent encore plus nombreux et qu’ils nous pillent sans vergogne. De plus, certains de nos chefs nous affirment qu’ils y ont droit. Je ne voudrais pas paraître paranoïaque, mais j’ai comme la vague l’impression qu’il y a des traitres parmi nous.
    Enfin, il serait peut-être temps de créer une armée pour défendre la nation. « Y a-t-il un général dans la salle ? » Titre du dernier film à succès.

    1. Tellement de votre avis.
      J’ai commenté dans le même sens.
      A quand un Charles martel ou une Jeanne d’Arc qui se lève pour nous défendre et nous rendre notre Liberté, et notre pays?

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter