À l'heure où redémarre une septième vague de l'épidémie, mais où, comme par hasard (peut-être une affaire de majorité relative ?), le gouvernement fait profil bas, quatre tons en dessous des mémorables conférences de presse d'un Castex, d'un Véran ou d'un Gabriel Attal, Libé a eu la bonne idée d'aller voir ce que Jérôme Salomon, le porteur des mauvaises nouvelles du 20 heures en 2020, était devenu.

Le personnage a tout pour séduire la rédac et le lecteur de Libé : descendant du capitaine Dreyfus, marié avec son compagnon, socialiste, haut fonctionnaire. Mais voilà, même notre confrère ne peut cacher sa surprise (« estomaqué», se dit-il même !) devant ce récit chanté « sur l’air de “Tout va très bien, Madame la marquise !” » Le rigoureux compteur des décès, des malades, des cas s'est mué en ultra-optimiste. Qu'on se le dise : tout s'est très bien passé ! Tout le monde a été formidable !

Une réécriture en rose. Cela doit être la consigne du moment : positive attitude. Encore une conséquence de cette majorité relative, peut-être... Mais aussi de la situation professionnelle de Jérôme Salomon : il cherche à quitter ce poste qu'il occupe depuis cinq ans. Mais voilà, la succession traîne. Et avec ce Président, ce gouvernement qui traînent aussi, cela doit compliquer la suite de la carrière. Ah, cette majorité relative...

On accordera à Jérôme Salomon que, oui, s'il y a eu des gens formidables dans cette histoire, ce sont bien les soignants. Au passage, il n'a aucun mot sur ceux que l'on a mis à pied comme des malpropres.

Mais c'est la suite du « panégyrique » (encore un mot de Libé) qu'il faut lire, écrire, répéter : Agnès Buzyn ? « Elle a été parfaite pendant les premiers mois du Covid. » Les conseils de défense ? « C’était extraordinaire. Le Président a fait quelque chose de totalement inimaginable en consacrant les Conseils de défense au Covid, cela n’était jamais arrivé. » Emmanuel Macron ? « Le Président m’a bluffé par son investissement, s’intéressant à tout. Il avait lu le British Medical Journal, posait des questions très justes… » Les ARS (agences régionales de santé) ? « Elles ont fait des choses incroyables. Il y a des points à améliorer, mais globalement, cela a été remarquable. » Les médias ? « Ils ont fait un magnifique travail. » Même sur le fiasco des masques, pourtant reconnu par le tribunal administratif de Paris qui a reproché à l'État de ne pas avoir constitué de stocks, il nie.

On attribuera cette reconstitution Potemkine des années Covid et de sa glorieuse gestion par l'équipe au no man's land que nous vivons, entre un nouveau ministre de la Santé qui devrait quitter son poste dans quelques jours pour cause de défaite aux face à un candidat et un haut fonctionnaire prêt à tous les cirages de pompe pour faciliter la suite de sa carrière. Tel est donc le nouveau Jérôme Salomon, prêt pour le second quinquennat de notre nouveau Président Macron.

2715 vues

2 juillet 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

46 commentaires

  1. Au moins ce monsieur, quoique marié, ne fera pas de petits. C’est déjà çà ! Chanter victoire alors que l’on en est toujours au même point car ni les vaccins US ni les masques et autres plaisanteries n’ont éludé le risque chinois, c’est culoté . Si les lits d’urgence n’avaient pas été vendus à la ferraille par Hollande/Macron ce virus aurait été une grippe saisonnière . La faute des autorités est évidente et les morts surajoutés sont dus à l’incurie sévère de nos Médecins de Télévision .

  2. Quand on aura compris qu’il faut dire LA covid, on aura peut-être avancé. La covid est une maladie : desease en anglais, et non pas un virus comme le coronavirus dont on parlait au début de l’ épidémie. D’autant plus que COVID veut dire : maladie du coronavirus, encore un anglicisme, ce qui ne me gêne pas outre mesure.
    Personne a voulu écouter l´académie française, alors, pour le reste…..?

  3. Et dire qu’une majorité de français croit toujours au bénéfice de ces vaccins…même la recrudescence de cas cet hiver (qui a abouti au pass vaccinal…) alors que 80% étaient vaccinés ne les a même pas alertés. Les vaccinés ont mis en péril leurs défenses immunitaires. Les morts subites (ou accidents de type vasculaire et cardiaque) sans explication se sont multipliés sans que personne ne fasse référence au vaccin. Triste de voir les hommes si aisément manipulables.

  4. La plupart des cas de Covid n’ont pas à aller à l’hôpital. Si le gouvernement avait bien fait son travail, la médecine de proximité aurait suffit, si elle avait été suffisante et bien informée. J’ai à plus de 70 ans eu, en janvier 2022 avec grosse fièvre, le Covid et bien soigné en prévention à la maison…Il ne manquerait plus que les grippés aillent à l’hôpital !! Arrêtez françe d’en bas de vous faire « balader », de les faire vivre d’impostures ! ! !
    J

  5. incident en préfecture suite … Olivier Véran avouait par sa colère qu’il redoute au plus haut point que les Français apprennent que son rôle de ministre a consisté à faire du copié-collé des mesures criminelles prises aux Etasunis par l’AL CAPONE (à la puissance 2) de la santé Anthony Fauci, directeur du NIAID, qui a la main sur le robinet des subventions fédérales destinées au secteur biomédical et à la recherche pharmaceutique, d’où un pouvoir de corruption inégalé via agences de contrôle

  6. Je témoigne qu’étant candidat aux législatives contre Olivier Véran – sur la base d’un projet de réconciliation des Français consistant à créer un contre-pouvoir source d’information-santé indépendante – j’ai tenté d’engager le dialogue avec lui le soir du 12 juin à la préfecture de l’Isère. Ma question « connaissez-vous le Dr Anthony FAUCI? » a soulevé une vague de colère chez ce dernier dont le visage est devenu cramoisi: « Aah … encore ces anti-vax! … je ne veux pas vous parler! »

  7. Nouvelle scène digne du Dr KNOCK un siècle après :
    Salomon dans le rôle du croque-mort pour adresser ses tirades molièresques aux vieux hypocondriaques pétochards nés du baby-boom au cerveau ultra-lavé tjrs plus blanc par la télé-lessive – aux enzymes gloutons ! – et …
    Véran en croquemitaine faisant les gros yeux à l’Assemblée pour infantiliser à mort un peuple aux co-morbidités exaltées par le bourrage des caddies et sa fuite en avant dans une pandémie d’obésité et de diabète …

  8. Ce n’est que le jugement de… Salomon sur ces deux ans durs à oublier.
    Ce fut Extra ? Oui ! Extra Nul !
    Des tas d’enquêtes, nationales et internationales, démontrent chaque jour un peu plus, la grosseur de l’Arnaque. On découvre des morts et des séquelles terribles…
    Il a reconnu lui-même que le vaccin n’était qu’un …médicament à répétition.
    L’Empire de la Peur revient ? Résistons !

  9. Quelle bonne idée que celle de faire réapparaître ce « professeur » dont le souvenir reste lié pour beaucoup à un corbillard! Comme d’habitude, Libé se surpasse!

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter