Ce vendredi 3 novembre, le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères Catherine Colonna était en déplacement au Nigeria. Une bonne occasion d’asseoir dans ce pays des relations diplomatiques de la France mises à mal dans le reste de l’Afrique. Si le volet sécuritaire a été abordé, c’est surtout pour des raisons économiques que notre chef de la diplomatie s’est rendu au Nigeria. L’on peut dire que la rencontre a porté ses fruits… pour le Nigeria.

Fière de son œuvre, Catherine Colonna a ainsi annoncé le jour même que la rencontre avait fait consensus. Notre ministre a tout simplement engagé la France à verser, nous dit-elle, 100 millions d’euros à ce pays d’Afrique subsaharienne.

Outre les 100 millions d'euros financés par l'Agence française de développement, ce programme d'investissement dans les entreprises numériques et créatives nigérianes doté de 618 millions de dollars est cofinancé par la Banque africaine de développement (BAD), la Banque islamique de développement (BID), la Banque de l'industrie (BOI) ainsi que des investisseurs privés et institutionnels.

Une question, toutefois, a effleuré un certain nombre de Français à l'annonce de cette merveilleuse nouvelle. En quel honneur la France fait-elle preuve d'une telle générosité ? La réponse est dans l'annonce du ministre : « Pour soutenir le projet i-DICE. » L'objectif est appréciable pour... le Nigeria : il s'agit de « la création de 150.000 emplois dans l’économie digitale et les industries créatives », détaille le ministre. Si c'est pour le projet i-DICE, bien sûr, cela vaut bien quelques sacrifices des Français !

Ce n'est pas tout. Il se trouve que, si l'on creuse un peu, on découvre avec étonnement que le ministre n'a pas tout dit dans son tweet. Un oubli, sans doute, mais qui n'a rien d'un détail. RFI rapporte en effet, tout d'abord, que la somme promise par le ministre n'est pas de 100 millions d'euros mais de 116 millions. Bien sûr, là, on pinaille sur des chiffres, mais les Français ont tout de même le droit de savoir la somme exacte que, en tant que contribuables, ils investissent généreusement dans cet obscur projet numérique.

Augmentation des visas

Plus embêtant encore, la signature de ce partenariat salé avec le Nigeria s'accompagne, ô surprise... d'une augmentation des visas pour que les Nigérians viennent étudier en France ! Pendant que ses collègues discutent de la loi Immigration, Catherine Colonna crée encore d'autres appels d'air. La marque de fabrique du macronisme, en somme. « Nous aidons dans le domaine de l'animation, du jeu vidéo, de la mode, de la musique, du design à franchir un cap et à accéder encore mieux aux marchés internationaux », explique Catherine Colonna.

Une noble ambition, sans nul doute, mais pour laquelle, on ne sait pourquoi, on peine à se réjouir. Peut-être parce que, depuis des années, les chrétiens sont sauvagement persécutés au Nigeria par un islam conquérant, dans le silence indifférent d'une France qui peine à s'émouvoir... C'est si loin ! Peut-être, également, parce qu'avant de se préoccuper des investissements numériques au Nigeria, la France pourrait regarder bien plus près : chez elle, par exemple. Peut-être pourrait-elle s'inquiéter de ses hôpitaux en déroute ? Peut-être, tout simplement, ce gouvernement pourrait-il arrêter de provoquer les Français, de se moquer d'eux en toute sérénité en signant des contrats faramineux à l'autre bout du monde à l'heure où les Français font face à de lourdes factures d'électricité, lorsqu'ils manifestent dans les rues pour des retraites décentes et peinent à boucler les mois... Encore une fois, le sens de l'urgence de notre gouvernement laisse songeur.

7336 vues

06 novembre 2023 à 17:30

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

37 commentaires

  1. Dans l’état économique ou se trouve la France, elle peut faire des chèques, ils sont sans provision, alors un de plus un de moins………

  2. 100 000 Millions d’euros ? Pur quoi faire ? Acheter des armes ? Aider les nababs de ce pays à vivre aussi royalement que notre président ? Combien a t’on déjà versé de pognons à ces pays soit disant pour se développer ? Et pour quels résultats ? M Colonna aurait-elle oublié de mettre en place pour étudier tout ça ?

  3. Nous sommes en dépôt de bilan et nous continuons à distribuer de l’argent que nous n’avons pas à des gens qui nous « vomissent » !! Cherchez l’erreur ??

    1. Je signe votre propos . En fait , il n’y a pas d’erreur à chercher , c’est dans less gènes de nos gouvernants , de D comme de G , toujours aussi c…. ! Surtout avec ces musulmans qui nous détestent .

  4. Macron espère rattraper ses échecs en Afrique francophone en se tournant vers les anglophones. Si le Nigéria fonctionne comme les autres pays africains, 20% de cette manne sera employée effectivement. Tout cela frise l’amateur.

  5. Comment le peuple Français est apauvrit par ces dons! Et personne ne dit rien? Un gouvernement qui cherche un refuge après leur renversement= je donne pour avoir!

  6. Petit détail, avec son pétrole abondant, le Nigéria est à ce jour, nettement plus riche que la France. Quant aux chrétiens il y sont joyeusement massacrés, un détail sans doute pour Colonna, le toutou de son maître Macron.

  7. Avec de tels individus aux manettes, nous ne pourrons jamais nous en sortir. Nous faisons de riches cadeaux avant de nous faire expulser. Et alors que l’immigration nous pose de graves problèmes, on envisage d’accueillir des « étudiants ». Ce gouvernement qui marche sur la tête me donne la nausée.

  8. Renier son Histoire pour complaire aux islamistes : l’Allemagne en est là et il est à craindre que la France ne suive la même voie : on refuse déjà de baptiser des établissements d’enseignement du nom de nos martyrs victimes de l’islamisme radical comme Samuel Paty

  9. Ben voyons ! c’est pas cher, c’est « nos impots qui payent  » ! Si encore c’était pour protéger ou exfiltrer les chrétiens du Nigéria..

  10. Je ne suis pas certain du quotient mais à la louche ça fait 5000€ le poste de travail Je sais pas vous mais moi ça me laisse rêveur.

  11. Une honte.. actuellement 14 nigerians sont jugés a Marseille.
    Pour proxénétisme et trafics de drogue.
    Extorsion de fond…

  12. Espérons que le Nigeria ne soutiendras donc plus les anglophones sécessionnistes belliqueux au nord du Cameroun.

  13. L’économie, c’est plutot b.lemaire ? Est-ce que ça ne ressemblerait pas plutot au versement d’une rançon pour libérer des otages à un intermédiaire, qui ne dit pas son nom ? L’avenir le dira………

    1. votre suggestion me semble réaliste, car rien ne nous relie au Nigéria ou les groupes terroristes font la loi en pratiquant des enlèvements de lycéennes par centaine.

  14. Le peuple laborieux peine à se chauffer , se soigner , se nourrir , l’argent fait défaut partout (hôpital, éducation , sécurité etc…) , la dette de ce pays s’élève à plus de 3000 milliards d’euros et Macron dans sa grande bonté distribue de l’argent que nous n’avons pas . De plus il serait interressant de savoir combien de ces étudiants , une fois leur diplôme en poche , retourne chez eux pour contribuer à l’essor de leurs pays .

    1. Tout à fait ! D’autant que cet argent sert pour développer non pas des hôpitaux, des routes, améliorer le sort du peuple mais pour une société de divertissement (animation, jeux vidéo, mode, etc…) cherchez l’erreur !

Les commentaires sont fermés.