À la suite d’un attentat en septembre 2020, Éric Zemmour avait pris la parole sur le plateau de CNews. Ces propos lui ont valu d’être poursuivi pour « provocation à la discrimination » et « injures raciales ». Le parquet de a cité le polémiste à comparaître, le 8 septembre, devant le tribunal correctionnel, selon L’Obs. Éric Zemmour aura donc de nouveau affaire à la le 8 septembre prochain, a annoncé son avocat, le 23 juillet.

CNews condamné à une amende

Le 29 septembre 2020, le journaliste avait déclaré, au sujet des mineurs isolés, après un attentat perpétré devant les ex-locaux de Charlie Hebdo : « Ils n’ont rien à faire ici, ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs, c’est tout ce qu’ils sont, il faut les renvoyer et il ne faut même pas qu’ils viennent. »

De nombreux départements français ont alors porté plainte contre le polémiste et le parquet de s’est saisi de l’affaire, rapporte France Info. Au mois de mars, ses propos ont déjà conduit le Conseil supérieur de l’audiovisuel à condamner la chaîne CNews à une amende de 200.000 euros pour « incitation à la haine » et à la « violence », précise L’Obs.

L’avocat d’Éric Zemmour paraît confiant

L’avocat du polémiste, Me Olivier Prado, s’est montré serein face à cette nouvelle confrontation. Il a rappelé  qu’« Éric Zemmour a été poursuivi 12 fois et nous avons gagné 10 fois : une condamnation n’avait pas été contestée en appel par choix et l’autre est pendante devant la Cour européenne des droits de l’homme », rapporte Le Figaro.

23 juillet 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.