Après un premier meeting, ce dimanche, pour lancer sa campagne présidentielle, le candidat du nouveau parti « Reconquête » a partagé l’ultime souci auquel il faisait face pour mener à bien sa campagne : recueillir les 500 parrainages des maires de France.

« Le dernier espoir de mes adversaires est que je n’obtienne pas mes parrainages »

Dans une vidéo intitulée « Mon message aux maires », diffusée ce mardi 7 décembre, le candidat Éric Zemmour a lancé un appel aux maires de France, les poussant à le parrainer pour qu’il puisse se présenter à l’élection présidentielle. « Le dernier espoir de mes adversaires est que je n’obtienne pas mes parrainages », explique-t-il en guise d’introduction, ajoutant que ses soutiens ont déjà commencé à œuvrer pour convaincre les maires, conduisant certains à soutenir sa candidature.

« Il est même possible que je n’obtienne pas ces parrainages »

Le candidat n’exclut pas la possibilité de ne pas recueillir le nombre suffisant de parrainages. « Il est même possible que je n’obtienne pas ces parrainages, tant le système est fait pour protéger les grands partis. »

« Chers maires de France, vous avez le pouvoir de donner la parole à des millions de Français, utilisez-le, aidez-moi, ne vous laissez pas voler cette élection », conclut-il.

Selon les informations du Figaro, Éric Zemmour avait déjà recueilli 273 parrainages, en fin de semaine dernière. La règle impose que les parrainages soient déposés au plus tard le sixième vendredi avant l’élection présidentielle, qui aura lieu le 10 avril 2022.

 

7 décembre 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.