Je crois avoir enfin compris pourquoi a été recalé à Normale Sup’ : il ne connaît pas le sens des mots et il n’a aucune notion des proportions.

C’est ainsi que les épouvantables meurtres de Mélanie, gendarme fauchée volontairement par un dealer, Philippe, battu à mort à Bayonne par une bande de sauvages, ou Axelle, renversée par une voiture, démembrée et traînée jusqu’à sa mort atroce pendant 800 mètres, tout cela, selon le Président, il s’agit d’incivilités.

Alors, qu’est-ce qu’une incivilité ?

Le dictionnaire de l’Académie française nous dit qu’il s’agit d’un manque de civilité.

Voyons donc ce que civilité veut dire :
Civilité : manière courtoise ou polie de vivre et de converser dans le monde.
On conviendra aisément que battre un homme à mort ou faucher sauvagement les gens en voiture, ce n’est ni courtois ni vraiment poli ! Tout cela est extrêmement grave : à force de minimiser, voire de banaliser les choses, à force de déni des réalités, les gens normaux des « territoires », comme on dit dans l’Olympe parisienne, risquent de prendre leur destin en main et réagir par eux-mêmes.

Valeurs actuelles cite, par exemple, Bordeaux, qui devient une sorte de « Chicago-sur-Garonne » des années d’Al Capone. Des associations de femmes se créent pour apprendre à résister aux innombrables tentatives de viols et elles prennent même des cours d’autodéfense, explique actuBordeaux.fr !

C’est bien, mais est-ce admissible d’en arriver à de telles situations qui témoignent de l’effrayante faillite de l’État ? Bientôt, des milices de quartiers dans les territoires pour lutter contre les bandits comme au Far-West ? Ça vient…

Dans un autre registre, un ami me disait, hier soir : « T’as vu, Macron a super bien joué avec les 750 milliards débloqués par l’Europe. »

Je me suis permis de lui faire observer deux choses toutes simples. C’est du fric créé de toutes pièces avec de la « new money » de singe de la BCE, comme au Monopoly™ quand « la banque » redistribue du fric pour qu’on puisse continuer à jouer.

Ramené en proportion de la richesse générée par l’Europe, c’était environ 5 % du PIB européen, autant dire une misère au regard de l’ampleur de la crise. J’aime les choses simples : pour moi, 5 % de mes revenus mensuels, c’est mon budget hebdomadaire de courses ! Et Macron prétend sauver le revenu des agriculteurs français avec ça ! De plus, cet argent est versé grâce à notre propre contribution.

Armand Jammot, le créateur de la célèbre émission « Des chiffres et des lettres », aurait-il osé sélectionner un candidat aussi médiocre en lettres et en chiffres que Macron ?

Certes non, et pourtant il a été élu.

À lire aussi

Les moules de la Baltique

Une grande chaîne de distribution qui se fait fort, à grands coups de pub, de privilégier …