L'équipe de campagne d' a fait savoir que le Président ne tiendrait pas son premier de campagne prévu ce samedi 5 mars, rapporte FranceInfo.

Accaparé par la en Ukraine, le Président ne se rendra pas dans la cité phocéenne, comme initialement prévu, a-t-on appris, ce lundi 28 février. Il a en effet échangé avec pendant une heure et demie, ce lundi, cherchant à le dissuader de frapper contre les civils et lui demandant de sécuriser les axes routiers en Ukraine. L'Élysée a rapporté que le président russe avait « confirmé sa volonté de s'engager » sur ces points. Emmanuel Macron a également fait savoir qu'il s'était entretenu avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky « à plusieurs reprises ces dernières heures ».

Le Président a jusqu'au 4 mars pour annoncer sa candidature

Le lancement de la campagne d'Emmanuel Macron lors d’un au parc Chanot de Marseille, ce samedi, avait été annoncé la semaine dernière, mais La Voix du Nord rapporte que « la discussion sur une possible annulation avait démarré dès la fin de semaine dernière », dans la mesure où « personne n’imagine une expression de ferveur samedi en raison du contexte international ». L'information a été confirmé au journal La Provence.

Le Président a jusqu'à ce vendredi, 18 heures, pour déposer sa candidature à l'élection auprès du Conseil constitutionnel.

3492 vues

28 février 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.