Les émeutes qui se sont déroulées dans toute la France, dans la nuit du mercredi 28 au jeudi 29 juin, n'ont pas épargné le petit village de Pauillac, en Gironde. Le député (RN) de Gironde Grégoire de Fournas, habitant de cette commune, a rapporté sur Twitter avoir été menacé par les émeutiers aux cris de « On va te cramer, de Fournas ». Sa permanence et sa voiture ont été visées. Au-delà de sa seule personne, le député déplore un événement traumatisant pour sa femme et ses cinq enfants.

8105 vues

29 juin 2023 à 12:45

Les commentaires sont fermés sur cette publication.