Un membre du personnel travaillant au foyer pour Adoma, dans l'Oise, a été égorgé. Un homme est en garde à vue.

Un travailleur du foyer Adoma, qui accueille des migrants, dans l'Oise, a été égorgé, ce lundi matin. Un suspect a été interpellé et placé en garde à vue. Il aurait aussi tenté de mettre le feu au foyer.

« Tout cela vient de se produire et les circonstances sont encore un peu confuses », explique un officier de au Parisien.

« J’ai été réveillé vers 8 heures à cause des bruits des gens inquiets dans la résidence. Tout sortait. Et quand on est arrivés en bas, on a vu ce corps allongé vers l’entrée du foyer », dévoile, pour sa part, l'un des résidents.

Selon les informations de la publication, le suspect serait un demandeur d'asile soudanais né en 1988.

« Une crème »

Selon les habitants du foyer, ce suspect, qui se serait présenté de lui-même à la police, serait un « homme adorable, une crème qui ne manque jamais de respect à personne ».

Selon le parquet, il ne serait pas non plus radicalisé. « Aucun de ses propos ne laisse apparaître une quelconque motivation qui serait liée à une radicalisation. »

5397 vues

6 décembre 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.