Cannes : le personnel d’un lycée mobilisé pour dénoncer la violence

Brève breve

Des professeurs et personnels éducatifs du lycée Bristol de Cannes (Alpes-Maritimes) se sont rassemblés devant l'établissement, le mardi 9 janvier, pour exprimer leur colère face aux violences de certains élèves, informe BFM Nice Côte d’Azur.

Lors de ce rassemblement, les manifestants ont dénoncé les manquements graves à la discipline : des incidents récurrents, tels que des tags antisémites, des menaces de mort envers les adultes, des pétards ou des fumigènes craqués au sein de l’établissement.

Au micro de BFM Nice Côte d'Azur, un professeur raconte sa lassitude : « On nous demande de mettre en place des outils, mais ça fait dix, quinze ans qu'on le fait dans ce lycée et nous ne sommes pas entendus » déplore-t-elle. « [La situation] nous inquiète, nous terrifie, parce que nos élèves sont terrifiés », explique un autre professeur.

Les manifestants réclament davantage de moyens et le classement de l'établissement en zone d'éducation prioritaire (ZEP).

Une situation qui préoccupe le maire de Cannes, David Lisnard, ancien élève de cet établissement. L’élu a tenu à apporter son soutien au corps enseignant. De son côté, le rectorat de Nice va envoyer deux inspectrices, cette semaine, dans le lycée pour « examiner le besoin en surveillants ».

La demande d'une assistance sociale a également été acceptée par l'inspecteur d'académie des Alpes-Maritimes.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois